Return to search

Conséquences fonctionnelles et sociales de la dystrophie myotonique : impacts des facteurs personnels et environnementaux sur la participation sociale

But : Le but de ce programme était de décrire et d’expliquer la participation sociale des personnes atteintes de dystrophie myotonique de type 1 (DM1). Méthode : Un échantillon aléatoire de 200 patients atteints de DM1 (phénotype léger (42) ou adulte (158)) a été recruté. La participation et la satisfaction dans la réalisation des habitudes de vie a été évaluée avec la Mesure des Habitudes de Vie (MHAVIE). Les facteurs environnementaux ont été évalués avec la Mesure de la Qualité de l’Environnement. Les facteurs personnels incluant la force musculaire, l’équilibre, la dextérité fine, la fatigue et l’hypersomnolence ont été évalués à l’aide d’instruments standardisés. Résultats : Les participants avec le phénotype adulte ont démontré un niveau de participation significativement inférieur à celui des participants avec le phénotype léger dans 8 des 11 catégories de la MHAVIE. Une restriction de la participation a été rapportée dans les catégories Déplacements, Habitation, Soins personnels, Nutrition, Condition corporelle, Travail, Loisirs, Vie communautaire chez les participants avec le phénotype adulte. La réalisation des habitudes de vie dans la catégorie loisirs était la plus affectée avec 57% des items qui démontraient une restriction de la participation chez 22 à 27% des participants. Les catégories Travail et Loisirs ont eu le plus faible taux de satisfaction. Les prédicteurs d’une atteinte de la participation sociale des quatre domaines les plus touchés soit Habitation, Déplacements, Travail et Loisirs ont été déterminés avec une analyse de régression logistique. Pour les facteurs personnels, la diminution de la force musculaire et une fatigue importante étaient significativement associées à la diminution de la participation sociale. Pour les facteurs environnementaux, la présence d’obstacles liée au support de la famille et l’accès et l’utilisation de la technologie est associée à une plus faible participation. Conclusion : Cette étude a permis de dresser un portrait et de mieux comprendre la participation sociale dans la DM1. Les résultats aideront à mieux définir le processus d’évaluation et la mise en place d’interventions en réadaptation et dans le milieu communautaire. / Objective: To describe and explain social participation of persons with the adult and mild phenotype of myotonic dystrophy type 1 (DM1). Methods: A random sample of 200 subjects with DM1 (42 mild phenotype, 158 adult phenotype). Level of social participation and satisfaction was assessed with the Assessment of Life Habits (LIFE-H). Environmental factors were assessed with the Measure of the Quality of the Environment. Personal Factors were assessed with standardized instruments including Berg Balance Scale, Krupps Fatigue Severity Scale, and Manual Muscle Testing. Results: Participants with the adult phenotype demonstrated significantly lower participation level than those with the mild phenotype on 8 out of the 11 categories of the LIFE-H. Lower levels of accomplishment were reported in Mobility, Housing, Fitness, Nutrition, Personal Care, Employment, Recreation and Community Life categories among the adult phenotypes. The Recreation category was the most affected category with four out of seven items revealing compromised accomplishment among 22% to 27% of individuals. The lowest satisfaction score was observed in the Employment and Recreation categories. The predictors of the most restricted participation domains being Housing, Mobility, Employment and Recreation were determined with a logistic regression analysis. Participants reported disturbed participation in a large proportion (45-61%) for all domains. Lower extremity strength [OR = 15.4 – 5.5; p < 0.05] and higher fatigue [OR = 6.0 – 2.6; p < 0.05] were significantly present in participants with disturbed participation for all domains. For environmental factors, social support [OR = 3.6 – 2.5; p < 0.05] and public services [OR = 2.8 – 2.4; p < 0.05] were significantly perceived as barriers for participants with disturbed participation for most domains. Conclusion: This doctoral program has permited to better understand social participation in DM1. The results will help to elaborate a more comprehensive evaluation scheme and to develop intervention to promote optimal social participation in this population.

Identiferoai:union.ndltd.org:LAVAL/oai:corpus.ulaval.ca:20.500.11794/19703
Date13 April 2018
CreatorsGagnon, Cynthia
ContributorsNoreau, Luc
Source SetsUniversité Laval
LanguageFrench
Detected LanguageFrench
Typethèse de doctorat, COAR1_1::Texte::Thèse::Thèse de doctorat
Format226 p., application/pdf
Rightshttp://purl.org/coar/access_right/c_abf2

Page generated in 0.0044 seconds