• Refine Query
  • Source
  • Publication year
  • to
  • Language
  • 21
  • 7
  • 5
  • 3
  • Tagged with
  • 39
  • 26
  • 25
  • 16
  • 16
  • 9
  • 9
  • 9
  • 8
  • 8
  • 8
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • About
  • The Global ETD Search service is a free service for researchers to find electronic theses and dissertations. This service is provided by the Networked Digital Library of Theses and Dissertations.
    Our metadata is collected from universities around the world. If you manage a university/consortium/country archive and want to be added, details can be found on the NDLTD website.
1

Psychopathie und antisoziale Persönlichkeitsstörung ideengeschichtliche Entwicklung der Konzepte in der deutschen und angloamerikanischen Psychiatrie und ihr Bezug zu modernen Diagnosesystemen

Boetsch, Thomas January 2003 (has links)
Zugl.: München, Univ., Diss., 2003 / Hergestellt on demand
2

Neurobiologische Korrelate der Emotionsattribution bei Patienten mit Psychopathy : eine fMRT-Studie

Fritz, Ulrike January 2008 (has links)
Regensburg, Univ., Diss., 2009.
3

Assessment of emotional detachment in psychopathy via self-report and an emotion detection task / Messung emotionaler Distanziertheit bei Psychopathie mittels eines Selbstbeurteilungsfragebogens und eines Paradigmas zur Emotionserkennung

Eisenbarth, Hedwig January 2008 (has links) (PDF)
The personality construct of psychopathy is subject of growing research, but data on psychopathy in female incarcerated and in non-institutionalized samples are rare. In this thesis emotional detachment as one factor of psychopathy is investigated in general population, in patients and in incarcerated samples. After verifying the validity of the Psychopathy Personality Inventory Revised (PPI-R) measuring emotional detachment, the sensitivity of the questionnaire concerning emotional detachment has been proven. Additionally it has been shown that symptoms of attention deficit and hyperactivity disorder can be distinguished from psychopathic traits by emotional detachment. In addition, these results confirm the core role of the feature emotional detachment for psychopathy. Furthermore, two emotion recognition tasks have been conducted in a criminal female inpatients sample. Compared to the low psychopathic patients, the high psychopathic patients showed deficits in categorization only in shortly presented sad facial expressions, but rated emotional facial expressions as less arousing. These results point to emotional detachment as a core characteristic of psychopathy, and is specific even in non-incarcerated and female incarcerated samples. It can be measured with the PPI-R as well as with emotion detection tasks. / Das Persönlichkeitskonstrukt Psychopathie rückt in der wissenschaftlichen Literatur zunehmend in den Vordergrund, jedoch liegen bisher nur wenige Daten zur Ausprägung von Psychopathie in nicht-straffälligen und weiblichen Populationen vor. In dieser Arbeit wird die Emotionale Distanziertheit als ein Symptom von Psychopathie in der Normalbevölkerung sowie in Patienten- und Straffälligenpopulationen untersucht. Nach der Überprüfung der Validität des Psychopathy Personality Inventory Revised (PPI-R) bezüglich der Messung von emotionaler Distanziertheit wurde die Sensitivität des Fragebogens hinsichtlich emotionaler Distanziertheit nachgewiesen. Zudem konnte gezeigt werden, dass anhand von Emotionaler Distanziertheit Aufmerksamkeitsdefizits- und Hyperaktivitätssymptome von psychopathischen Eigenschaften unterschieden werden können. Diese Ergebnisse bestätigen darüber hinaus das Merkmal Emotionale Distanziertheit als ein Kernsymptom von Psychopathie. Weiterhin wurden in einer Stichprobe forensisch-psychiatrischer Patientinnen zwei Emotionserkennungsaufgaben durchgeführt. Im Vergleich zu gering psychopathischen Patientinnen kategorisierten die hoch psychopathischen Patientinnen nur gerade supraliminal präsentierte traurige Gesichtsausdrücke weniger korrekt, bewerteten aber die emotionalen Gesichtsausdrücke hinsichtlich Arousal als weniger emotional bewegend. Diese Ergebnisse zeigen, dass Emotionale Distanziertheit ein Kernsymptom von Psychopathie ist, und auch in nicht-straffälligen und weiblichen straffälligen Populationen spezifisch ist. Das Merkmal kann sowohl anhand des PPI-R als auch anhand von Aufgaben zur Emotionserkennung gemessen werden.
4

Assessment of emotional detachment in psychopathy via self-report and an emotion detection task

Eisenbarth, Hedwig January 2008 (has links)
Würzburg, Univ., Diss., 2008
5

Association entre le tempérament et le développement de la psychopathie chez les enfants et les adolescents d’âge scolaire

Bastidas, Paola January 2017 (has links)
Ce mémoire porte sur l’association entre les facteurs de tempérament et le développement des dimensions psychopathiques chez les enfants et les adolescents1 d’âge scolaire. L’objet d’étude est la psychopathie, qui est un trouble de la personnalité caractérisé par un ensemble de dimensions affectives, interpersonnelles et comportementales (Cleckley, 1976). L’étude de la présence de ces dimensions chez les enfants et les adolescents d’âge scolaire représente un aspect clinique important, notamment en raison du niveau de violence élevée des crimes commis par des adultes psychopathes (Hare, 2003). Par exemple, une personne adulte présentant des dimensions psychopathiques est beaucoup plus portée à enfreindre la loi et à prendre des risques que des personnes n’ayant pas ces dimensions (Ibid.). Il est donc important de reconnaitre la présence de dimensions psychopathiques chez les enfants et adolescents d’âge scolaire afin de mieux comprendre leur étiologie et d’intervenir précocement. À cet égard, étant donné que le tempérament est perçu par plusieurs chercheuses et chercheurs comme étant un facteur important dans la compréhension des problèmes de comportement (Derefinko et Lynam, 2013), et que le tempérament serait à la base du développement de la personnalité, l’étude du lien existant entre le tempérament et la psychopathie s’avère pertinent.
6

Psychopathie et troubles de la personnalité associés : recherche d'un effet particulier au trouble Borderline - Impact sur le risque de récidive. / Psychopathy and associated personality disorders : searching for a particular effect of the Borderline disorder -Impact on the risk for recidivism

Nioche, Angélique 30 June 2009 (has links)
Cette étude évalue d’une part, les relations entre la psychopathie (PCL-R) et les troubles de la personnalité (Axe II du DSM) et d’autre part avec le risque de récidive. Un regard particulier est porté sur le trouble Borderline vu son implication en terme de prise en charge (certaines caractéristiques borderline seraient d’un meilleur pronostic). Les résultats montrent qu’il existe un lien entre la psychopathie et la présence des troubles Narcissique, Antisocial, Borderline et Paranoïaque. Contrairement à nos attentes, le trouble Borderline n’atténue pas le niveau de psychopathie (poids des comportements impulsifs). Ces troubles sont aussi associés au risque de récidive et au nombre de délits violents (mais pas au type de délits violents versus non violents). Ces résultats suggèrent qu’impulsions, caractéristiques antisociales, narcissiques et paranoïaques sont essentielles à repérer. Ils soulignent également l’importance de l’évaluation de type clinique et empirique dans la recherche mais aussi dans la pratique clinique à des fins de précision diagnostique et pronostique. / This study assesses firstly, the relations between psychopathy and personality disorders (DSM Axis II) and secondly with the risk for recidivism. A particular interest is related to the Bordeline disorder considering his implication in the treatment (some borderline characteristics would be of a better forecast). The results show a link exists between psychopathy and the presence of Narcissistic, Antisocial, Borderline and Paranoid disorders. Contrary to expected, the Borderline disorder does not reduce the level of psychopathy (importance of the impulsive behaviours). These disorders are also associated with the risk for recidivism and the number of violent offences (but not with the type of offences violent versus non violent). The results suggest that impulses, antisocial, narcissistic and paranoid characteristics are essential to find. The importance of clinical and empirical assessment in research but also in clinical practice for diagnostic and prognostic precision is underlined.
7

Impact de la réussite au traitement de la délinquance sexuelle sur la récidive, en lien avec les scores obtenus au PCL-R, au SORAG et à la Statique-99

Dufresne, Marie-Hélène January 2005 (has links)
Thèse numérisée par la Direction des bibliothèques de l'Université de Montréal.
8

Attachement amoureux, psychopathie et violence conjugale des hommes adultes issus de la population clinique

Gagnon, Christine January 2017 (has links)
La violence conjugale est un phénomène qui demeure une priorité internationale, compte tenu de sa présence dans plusieurs pays et de ses répercussions énormes en termes de coûts de santé (Organisation mondiale de la santé, 2014). La violence conjugale émise envers les femmes est plus sévère que celle émise envers les hommes (Statistique Canada, 2011, 2016) et entraîne des conséquences plus sévères à long terme tels que des problèmes de santé relatifs à des douleurs chroniques, la dépression, l’abus de drogues et d’alcool (Heise, Ellsberg, & Gottemoeller, 1999). La présente recherche s’est penchée sur deux facteurs de risque de la violence conjugale masculine mesurés auprès d’une population clinique : les traits de personnalité psychopathique (primaire et secondaire) et les deux dimensions de l’insécurité d’attachement (anxiété et évitement). Pour apporter plus de nuances, la sévérité de la violence conjugale (mineure et sévère) a été considérée dans l’examen des trois formes de violence conjugale (psychologique, physique et sexuelle). En raison du peu d’appuis empiriques disponibles, la présente étude propose une question de recherche visant à explorer les liens entre les deux dimensions psychopathiques (primaire et secondaire) et les trois formes de violence conjugale (physique, psychologique et sexuelle) selon leur niveau de sévérité (mineure et sévère). En s’appuyant sur la documentation plus volumineuse sur l’attachement, les hypothèses proposées portent sur les deux insécurités d’attachement (anxiété et évitement) qui seraient associées positivement à l’émission de deux formes de violence (physique et psychologique) et où seule l’anxiété d’abandon serait associée à la violence sexuelle. À partir de questionnaires auto-rapportés utilisés auprès d’un échantillon de 226 hommes en consultation clinique pour des difficultés conjugales ou de violence, des régressions multiples hiérarchiques ont été conduites. Les résultats révèlent que l’anxiété d’abandon est significativement reliée à l’émission de violence psychologique mineure, physique sévère et sexuelle mineure. L’évitement de l’intimité, pour sa part, n’est pas lié significativement aux six formes de violence lorsque l’anxiété d’abandon et la psychopathie sont prises en compte. Les résultats révèlent également que la psychopathie primaire est significativement reliée à l’émission de violence psychologique sévère et sexuelle sévère. La psychopathie secondaire, quant à elle, est uniquement reliée à l’émission de violence psychologique mineure. Au plan clinique, ces résultats suggèrent entre autres l’importance d’évaluer et de prendre en considération les différents enjeux reliés aux insécurités d’attachement et aux traits psychopathiques chez les hommes consultant pour des problèmes de violence conjugale.
9

Comparaison du format papier-crayon et du format électronique de la Self-Report Psychopathy Scale de Levenson

Ndiaye, Aïda Annick January 2008 (has links)
Mémoire numérisé par la Division de la gestion de documents et des archives de l'Université de Montréal.
10

Aspects de la personalité chez les Inuit : une étude normative

Spada-Rinaldis, Sophia 04 1900 (has links)
Les Autochtones sont surreprésentés dans le système judiciaire canadien. Il a été constaté que certains individus ayant survécu à la colonisation développent un stress acculturatif, dont les effets se manifestent aux niveaux physique, psychologique et social (Berry et Annis, 1974). L'augmentation des conduites dysfonctionnelles et violentes consiste une des conséquences spécifiques pouvant résulter de ce stress (Kirmayer, Corin, Corriveau, & Fletcher, 1993). Selon les auteurs ayant étudié le crime chez les Autochtones, les facteurs statiques semblent être similaires pour les criminels non Autochtones et les Autochtones, mais ils sont présents à un degré plus intense chez ces derniers. De plus, les mêmes facteurs étiologiques sont identifiés dans les deux groupes. Parmi ceux-ci, la présence de traits de personnalité antisociale paraît prédire le développement de futurs comportements criminels. À partir des données recueillies pour un projet annexe, le Childhood Adolescent Taxon Scale a été complété pour 95 hommes Inuit vivant dans différentes communautés du Nunavut. Cette échelle permet le dépistage du deuxième facteur psychopathique identifié par Harpur, Hare et Hakstian (1989), majoritairement induit par les circonstances environnementales de l’individu. En comparaison avec la population générale canadienne, il a été démontré dans cette étude que le taux de psychopathie secondaire est plus élevé dans la population autochtone. Ces résultats mettent en évidence les effets destructeurs du mode de vie de ce peuple (imposé lors de la colonisation) et nous informent sur les cibles d’interventions futures. / Aboriginal people are overrepresented in the Canadian judicial system. It has been noted that individuals having survived colonization sometimes develop acculturative stress, whose effects manifest themselves on the physical, psychological and social levels (Berry and Annis, 1974). An increase in dysfunctional and violent conduct is one of the specific consequences of acculturative stress (Kirmayer, Corin, Corriveau, & Fletcher, 1993). According to authors having studied crime in the Aboriginal population, static factors seem to be similar for non-Aboriginal and Aboriginal criminals, but are more intensely present in the latter group. Furthermore, the same etiological factors have been identified to explain crime in these two groups. Among these, the presence of antisocial personality traits seems to be the most predictive of future criminal behavior. In this study, the Childhood Adolescent Taxon Scale was completed for 95 Inuit men living in different communities in Nunavut. This scale allows for the detection of the second psychopathic taxon identified by Harpur, Hare and Hakstian (1989), which is mostly induced by environmental circumstances. The results of this study demonstrate that the prevalence rate of secondary psychopathy is higher in the Aboriginal population when compared to general Canadian statistics. These results highlight the destructive consequences of modern day life as it is in Aboriginal communities (as was imposed during colonization) and can help identify targets for future interventions.

Page generated in 0.046 seconds