• Refine Query
  • Source
  • Publication year
  • to
  • Language
  • 4087
  • 1422
  • 19
  • 8
  • 3
  • 3
  • 2
  • 2
  • 2
  • 2
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • 1
  • Tagged with
  • 6536
  • 5078
  • 2889
  • 764
  • 727
  • 720
  • 616
  • 585
  • 542
  • 476
  • 456
  • 445
  • 432
  • 422
  • 411
  • About
  • The Global ETD Search service is a free service for researchers to find electronic theses and dissertations. This service is provided by the Networked Digital Library of Theses and Dissertations.
    Our metadata is collected from universities around the world. If you manage a university/consortium/country archive and want to be added, details can be found on the NDLTD website.
1

Chroniqueur de l'urbanité, Arthur Buies à Québec, 1871-1877

Paré, Sébastien January 1999 (has links) (PDF)
No description available.
2

The development and importance of the town of Quebec, 1608-1760

Reid, Allana Gertrude January 1950 (has links)
Note: Thesis - McGill University. Typewritten ms. / This thesis is not a general history, or a popular guidebook, but a critical study of Quebec during the French Regime. lt traces, in detail, the physical growth of the town from the Habitation, built by Champlain in 1608, to the metropolis of 8000 persons which the English destroyed in the bombardment of 1759. The main functions of Quebec as the capital of state and church, and the administrative and judicial centre of the colony; as the fortress and military headquarters of French North America; as the missionary, educational and medical centre; as the only port and industrial area of the St. Lawrence valley; and as the “Petit Versailles” of Canada, are each discussed and evaluated. To thls is added a consideration of the importance of Quebec to France and to the French colonial empire in the 17th. and early 18th. centuries, made possible by research in the Archives of Paris and La Rochelle.
3

Québec, 1791-1821 : une place centrale?

Drouin, François January 1983 (has links)
Québec Université Laval, Bibliothèque 2013
4

Les contextes d'émergence des coopératives de santé et de services sociaux : le cas de la Coopérative de solidarité SABSA à Québec

Mattmann, Sylvie January 2018 (has links)
L’émergence de coopératives offrant des services dans le champ de la santé et des services sociaux représente un phénomène plutôt marginal, bien que leur nombre se soit multiplié au cours des dernières décennies. La Coopérative de solidarité SABSA en Basse-Ville de Québec a été créée par des infirmières et des travailleurs sociaux qui cherchaient avant tout à faciliter l’accès à des services de première ligne adaptés pour une population non rejointe par les structures conventionnelles. L’objectif de cette étude est de comprendre le contexte ayant favorisé l’émergence de la Coopérative de solidarité SABSA. Afin d’atteindre cet objectif, une étude de cas unique qualitative avec niveaux d’analyse imbriqués adoptant une perspective méthodologique qui s’inspire d’une épistémologie du particulier a été menée. Des entrevues auprès des membres fondateurs (n=5) ainsi que des données issues de transcriptions d’entrevues conduites auprès de ces mêmes personnes dans le cadre d’une étude antérieure ont été mises à profit. Les résultats de cette recherche apportent des précisions relatives aux contextes socioéconomiques, politiques, institutionnels et individuels susceptibles de contribuer à la compréhension de l’émergence de ce modèle au Québec. En outre, les résultats de cette étude suggèrent que les membres fondateurs de SABSA mobilisent le modèle coopératif comme outil d’innovation dans le dessein d’offrir des services jusque-là manquants, inadaptés, incomplets ou fragmentés, à défaut d’avoir la possibilité d’améliorer les services offerts par les structures actuelles. Les membres fondateurs se servent également du modèle coopératif pour impliquer l’ensemble des personnes concernées par l’offre de soins dans la prise de décisions relatives aux services proposés et à leur organisation. En définitive, l’émergence de la Coopérative de solidarité SABSA rappelle la nécessité et le défi que représente l’organisation d’espaces dynamiques propices à l’innovation et à la participation collective à la gouverne pour les systèmes de santé actuels. Mots-clés : coopérative de santé et de services sociaux, contextes d’émergence, services de première ligne, modèle innovant, santé communautaire / The emergence of cooperatives providing services in the field of health and social services is a rather marginal phenomenon, although their number has increased over the last decades. The SABSA Multi-Stakeholder Cooperative in Quebec City’s Lower Town has been created by nurses and social workers whose aim was to facilitate access to adapted primary care for a population unreached by conventional structures. The objective of this study is to understand the context which has led to the foundation of the SABSA Multi-Stakeholder Cooperative. In order to achieve this objective, a qualitative single case study with embedded units of analysis adopting a methodological perspective inspired by an epistemology of the particular was conducted. Interviews with founding members (n=5) as well as data from interview transcripts conducted with these same individuals for a previous study were used. The results of this research provide details regarding the socio-economic, political, institutional and individual contexts that are liable to contribute to the understanding of the emergence of this model in the province of Quebec. In addition, the results suggest that SABSA's founding members aim to use the cooperative model as an innovation tool with the intention to offer services that were previously missing, inadequate, incomplete or fragmented, in the absence of any possibility to improve the services offered by the current structures. Moreover, the founding members of SABSA use the cooperative model to involve all those concerned in the decision-making process relating to services offered and their organization. Ultimately, the emergence of the SABSA Multi-Stakeholder Cooperative highlights the need and the challenge of organizing dynamic spaces conducive to innovation and collective participation to governance for current health care systems. Keywords: health and social services cooperatives, contexts of emergence, primary care, innovative model, community health
5

Des scrapbooks au Québec : la création d'un patrimoine familial pour passe-temps

Arseneault, Catherine January 2009 (has links)
L’activité de personnalisation d’albums-souvenirs, communément appelée le scrapbooking, découle d’une pratique coutumière de création d’archives personnelles et familiales. Aujourd’hui, au Québec comme ailleurs, cette pratique se perpétue et se renouvelle dans la tradition d’un art d’assemblage et de collage de matériaux divers, où les photographies de familles ont une place prépondérante. Devant les frontières qui s’estompent entre les divertissements, la culture et les pratiques traditionnelles, on est droit de se questionner sur l’examen que soumet l’ethnologie à ces récentes activités de loisirs qui font l’objet d’engouement. Ce mémoire documente sous ses principales facettes la pratique actuelle de scrapbooking présente au Québec. À sa manière, il pose un regard sur la manière dont les composantes des loisirs d’aujourd’hui influencent la création et la transmission du patrimoine familial. Comment les albums personnalisés d’aujourd’hui s’inscrivent-ils dans les mécanismes de création des héritages familiaux? L’étude s’appuie un travail d’enquête ethnologique de terrain dans l’agglomération de la ville de Québec. L'enquête orale auprès d’amatrices de cette activité a permis d’une part, d’acquérir des connaissances sur cette production et d’autre part, d’étudier le discours des adeptes de ce loisir. De façon plus spécifique, nous nous sommes attardée aux facettes suivantes : la logistique de l’activité dans sa dimension créative et identitaire, le scrapbook qui en résulte, les contextes de performance de l’activité et leur influence sur les processus de création du scrapbook. Finalement, nous avons exposé le rôle que le scrapbooking joue dans le patrimoine familial des amatrices. En tant que pratique d’amateurs, l’activité actuelle de scrapbooking est située en marge des pratiques artistiques traditionnelles en raison du renouvellement de sa forme d’expression. Elle fait l’objet de plusieurs enjeux actuels reliés entre autres, aux produits de consommation de masse et aux nouvelles technologies de l’information. / The activity of album personalisation – most often called scrapbooking – results from the customary practice of personal or familial archive creation. Today – in Quebec and elsewhere – this practice is perpetuated and renewed in an art consisting of piecing together various materials into a collage in which family photographs hold a predominant place. As the lines between entertainments, traditional practices and culture blur, it is necessary to question how ethnology approaches these recent and increasingly popular leisure activities. This essay documents the main facets of the scrapbooking practice as it exists in Quebec (Canada). It examines how various aspects of today’s leisure activities influence the creation and transmission of familial heritage. How are today’s personal albums involved in the process of familial heritage creation? This study is based on an ethnological research conducted in the Quebec City region. The oral investigation conducted with scrapbooking lovers made possible the acquirement of knowledge regarding this production and the study of their views on the subject. More specifically, the study is focused on the following aspects: the activity’s logistics and how it relates to creativity and identity, the resulting scrapbooking, the performance context and its influence on the scrapbook’s creation process. Finally, we outlined the role scrapbooking plays in the familial heritage of scrapbookers. As an amateur practice, today’s scrapbooking activity is outside of traditional artistic endeavours due to its renewed form of expression. It is at the heart of several issues related, amongst other things, to mass consumption products and the new information technologies.
6

Le cimetière Belmont : témoin d'un art et d'une culture funéraires

Labbé, Thérèse January 1993 (has links)
Le cimetière-jardin, né au milieu du XIXe siècle, témoigne de changements dans les mentalités et d'une nouvelle sensibilité collective. A cette époque, l'espace de la mort était relégué en dehors des limites de la ville. Souvent interprétée comme une marginalisation des morts, cette mutation allait au contraire engendrer un culte des tombeaux qui, à la limite, allait atteindre l'hyperthrophie. Une nouvelle culture funéraire prenait assise. Elle s'étayait dans un espace spécifique dont les limites n'offraient aucune contrainte à la théâtralisation. Tout se passe alors comme si la cité des morts transposait les normes et les codifications de la cité des vivants. Elle devient son double. Notre modèle d'interprétation, le cimetière Belmont, nous a permis de cerner l'évolution de ce paysage funéraire. Le panorama s'étale du cimetière traditionnel au contemporain pour aboutir au mausolée communautaire atteignant le degré zéro de l'art funèbre. Deux axes d'étude sous-tendent cette recherche: l'objet funéraire et l'espace où il se dresse. Le premier, vu comme une icône, se transforme en objet culturel, si étudié dans sa relation avec l'autre. Un imaginaire collectif a pris forme et des incidences historiques, culturelles et sociales s'y rattachent. / Montréal Trigonix inc. 2018
7

Exploiting the images of Vieux-Québec : a case study of restaurant and bar owners

Gazillo, Stephen. January 1979 (has links)
Québec Université Laval, Bibliothèque 2012
8

Les déplacements indépendants des enfants pendant la semaine et le week-end : étude de cas au sein de la ville de Québec

Cervesato, Adrien January 2020 (has links)
Dans cette étude la question de l’indépendance de mobilité des enfants lors des trajets au cours de la semaine et au cours de la fin de semaine sont examinés. Le but est d’observer les différences et les facteurs déterminants entre ces deux périodes. Les études précédentes ont surtout porté leur regard sur les trajets pendant la semaine, avec, en grande majorité les voyages pour se rendre à l’établissement scolaire de l’enfant. Cependant, les types de déplacement et le temps disponible diffèrent entre ces jours de la semaine. Les excursions en semaine sont plus régulières et plus locales, tandis que le week-end, les enfants peuvent disposer de plus de temps libre (c'est-à-dire sans le besoin d’aller et de rester à l’école) pour participer à des activités diverses. Les parents sont eux aussi susceptibles d’être plus libre dans leur mobilité car ils ont moins d’obligations professionnelles et donc potentiellement plus de temps pendant le week-end pour faire des déplacements en mode « lent ». Théoriquement, le contexte du week-end pourrait faciliter les trajets plus indépendants. Toutefois, cela peut être lié au fait que les destinations sont locales ou non, ce qui est lié à l'environnement bâti. À l'aide des données origine-destination (2011) pour la ville de Québec, cette étude approfondira les connaissances dans le domaine des déplacements pour enfants en examinant les trajets effectués en semaine (n = 979) et le week-end (n = 315) pour les enfants âgés de 9 à 11 ans, sur cinq types d’environnement bâti différents. Les résultats montrent que les voyages lors du week-end sont rarement autonomes et que les principaux facteurs explicatifs d'une mobilité indépendante plus importants sont les distances plus courtes, le fait d'avoir un frère plus âgé et des environnements plus urbains. Les autres variables sociodémographiques n'étaient pas significatives ou incohérentes entre les deux types de jour de la semaine.
9

Une archéologie du paysage urbain : la Terrasse Dufferin à Québec, du XVIIe au XXe siècles

Moss, William January 1990 (has links)
Québec Université Laval, Bibliothèque 2013
10

Évolution historique et architecturale de la rue d'Auteuil, du milieu du XVIIIe siècle à nos jours

Chartré, Christine January 1990 (has links)
L'origine de la rue d'Auteuil remonte a la construction, au milieu du 18e siècle, du mur de fortification ouest de l'enceinte de la ville de Québec. Le développement de la rue et la construction des maisons actuelles ne surviennent toutefois qu'au cours de la première moitié du 19e siècle alors qu'un formidable essor économique, relié au commerce du bois et à la construction navale, entraîne une forte demande pour des terrains à la haute-ville. La nouvelle bourgeoisie d'affaires britannique qui s'installe sur la rue fait construire, entre 1818 et 1850, la trentaine de maisons situées du côté est - le côté ouest est réservé à des fins défensives. Les maisons sont construites selon le type de la maison londonienne - construction en hauteur, rectangulaire et étroite- qui convient au mode de vie des nouveaux arrivants et permet une densité d'habitations plus grande. Ce type est cependant adapté au climat québécois et au parcellaire français d'origine. Son décor évolue grâce à l'introduction de nouveaux types de pierre, au développement de nouvelles techniques et à l'influence des courants stylistiques européens. La qualité de l'architecture et la présence d'une classe sociale aisée qui se succède dans les maisons ont permis de conserver presque intact ce témoin d'une période historique importante de Québec tant au niveau économique qu'architectural et social. / Montréal Trigonix inc. 2018

Page generated in 0.0309 seconds