• Refine Query
  • Source
  • Publication year
  • to
  • Language
  • 283
  • 77
  • 29
  • 1
  • 1
  • Tagged with
  • 416
  • 166
  • 90
  • 88
  • 68
  • 63
  • 58
  • 55
  • 46
  • 41
  • 41
  • 40
  • 37
  • 37
  • 36
  • About
  • The Global ETD Search service is a free service for researchers to find electronic theses and dissertations. This service is provided by the Networked Digital Library of Theses and Dissertations.
    Our metadata is collected from universities around the world. If you manage a university/consortium/country archive and want to be added, details can be found on the NDLTD website.
21

Enseigner la common law en français : réquisitoire à l'encontre d'un monopole du positivisme juridique

Giroux, Michel January 2005 (has links)
Ce texte est reproduit avec l'aimable approbation de la "Revue de common law en français"(voir : vol. 5, no.1, 2003). Un certain nombre de changements ont été effectués au text original.
22

Proposition d'une approche à base de cas pour la réutilisation des unités de programmes

Diabaté, Dipa January 2006 (has links) (PDF)
L'amélioration constante de la qualité des logiciels et des processus de développement logiciel est depuis plusieurs décennies, au coeur des préoccupations et de nombreux travaux de recherche dans le domaine de l'ingénierie des systèmes d'information. Parmi les multiples solutions proposées, la réutilisation apparaît pour bien des chercheurs comme l'une des pistes les plus prometteuses pour la réduction du coût de production et l'amélioration de la qualité de systèmes [MILl 1999]. Plusieurs formes de réutilisation ont été introduites: la réutilisation des spécifications, la réutilisation des composants, la réutilisation des codes, la réutilisation des expériences, etc. [R.P. Diaz, 87], [Kruger 92], [NKambou et al. 2003, 2004]. Le but du projet CIAO-SI est de construire et de maintenir une mémoire d'expérience pour l'organisation pouvant supporter tout le cycle de développement. À ce jour, les travaux du projet CIAO-SI [NKambou et al. 2003, 2004] initié par le Groupe Infotel Inc et le laboratoire GDAC se sont limités aux phases d'analyse et de conceptions. Nous nous proposons dans notre travail de recherche d'étendre la réflexion à la phase d'implantation ('codage'). Ce volet vise à doter le système CIAO-SI d'un module permettant de rechercher et d'indexer les unités de programmes éprouvées, validées et stockées dans le but de leur réutilisation pour des nouveaux projets de développement logiciel. La plupart des outils recensés utilisent des approches d'indexation qui se limitent à l'aspect descriptif du problème (caractéristique du problème, le contexte d'élaboration pour filtrer les résultats, utilisation des concepts pour définir les ontologies) et non à l'intégration de la solution proposée; ce qui n'est pas approprié dans la réutilisation des codes. Nous avons proposé et implémenté une approche de réutilisation des unités de programmes basée sur le CBR et la classification à facettes. L'implantation de cette approche dans le contexte de CIAO-SI, une plateforme de réutilisation dans les phases en aval de la réalisation, nous a permis d'obtenir des résultats encourageants. Finalement nous avons effectué une évaluation expérimentale par la méthode de Salton et cela nous a permis d'évaluer la pertinence de nos résultats. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Réutilisation des codes, Développement logiciel, Indexation des codes, Ontologie, CIAO-SI, Raisonnement à base de cas.
23

L'enseignement du raisonnement conditionnel : de la logique aux neurosciences

Varin, Céline 08 1900 (has links) (PDF)
L'objectif de notre mémoire est d'apporter une contribution épistémologique et éventuellement pédagogique à l'enseignement de la logique. La philosophie développe des logiques formelles, des normes idéales du raisonnement, tandis que la psychologie découvre des tendances naturelles de l'esprit humain à raisonner de manière spécifique, lesquelles sont parfois conformes aux lois de la logique et, parfois pas. De quelle manière sont compatibles ces approches? Le problème soulevé dans ce contexte, et qui est traité dans ce mémoire, est celui de la compatibilité ou de l'incompatibilité entre l'approche psychologique descriptive et l'approche philosophique normative du raisonnement. Nous développons une perspective compatibiliste et pensons ses conséquences pour la logique et son enseignement. À cette fin, nous présentons dans le premier chapitre la perspective épistémologique naturaliste modérée dans laquelle nous nous situons et qui motive notre projet. Nous verrons dans le chapitre II les normes qui régissent l'implication logique. Les résultats issus d'expérimentations psychologiques donnent lieu à différentes théories du raisonnement déductif, nous présentons au troisième chapitre deux théories psychologiques qui tentent d'expliquer nos capacités logiques intuitives, soit, la théorie de la logique mentale, ainsi que la théorie des modèles mentaux. Grâce aux techniques récentes d'imagerie cérébrale, les bases neuronales du raisonnement seront utiles afin de mieux juger de la pertinence des théories de la logique intuitive. Ces techniques d'imagerie cérébrale ont permis de découvrir plusieurs processus neuronaux intervenant dans le raisonnement et ont ainsi appuyé la théorie des processus duaux. Nous présentons cette théorie et la défendrons au chapitre quatre, en montrant ses avantages sur les théories précédentes. Enfin, au dernier chapitre, nous montrons les conséquences épistémologiques de la théorie des processus duaux et tentons une ouverture sur une éventuelle révision de l'enseignement de la logique. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : raisonnement logique, sophisme, raisonnement conditionnel, psychologie du raisonnement, neurosciences.
24

Argumentation, information, and interaction : studies in face-to-face interactive argumentation under differing turn-taking conditions /

Hirsch, Richard, January 1989 (has links)
Diss. Ph. D--Linguistics--University of Göteborg, 1989. / Bibliogr. p. 250-257. Index.
25

Une étude des processus de preuve en mathématique chez des élèves de collège

Balacheff, Nicolas. Payan, Charles. Kuntzmann, Jean Bertrandias, Jean-Paul. January 2008 (has links)
Reproduction de : Thèse d'Etat : didactique des mathématiques : Grenoble 1 : 1988. Reproduction de : Thèse d'Etat : didactique des mathématiques : Grenoble, INPG : 1988. / Titre provenant de l'écran-titre. Bibliogr. p. [583]-591.
26

LE RÔLE DU RAISONNEMENT CONTREFACTUEL DANS LA COMPRÉHENSION DE LA DISSIMULATION DES ÉMOTIONS CHEZ LES ENFANTS D’ÂGE SCOLAIRE

Legault-Vanderlinden, Christiane 19 March 2014 (has links)
L’objectif de ce projet est d’étudier la compréhension de la dissimulation des enfants d’âge scolaire et le rôle du raisonnement contrefactuel dans cette compréhension. De façon secondaire, l’effet de la valence de l’émotion et du sexe a été examiné. Le niveau de langage réceptif a aussi été pris en considération dans les analyses. Sur le plan méthodologique, des histoires dans lesquelles un personnage dissimule une émotion sont lues aux enfants et ils doivent ensuite identifier l’émotion du personnage et répondre à une série de questions. Les résultats indiquent qu’il n’y a pas de différence significative entre les deux groupes d’âges. En somme, dès l’âge de 6 ans les enfants sont capable de raisonner de façon contrefactuelle par rapport à la dissimulation et cette compréhension n’est pas influencée par le sexe de l’enfant ou la valence de l’émotion qui est dissimulée.
27

Le raisonnement conditionnel sous une contrainte de temps

Lortie Forgues, Hugues 06 1900 (has links) (PDF)
Les deux articles présentés dans la thèse portent sur le raisonnement conditionnel. Ce type de raisonnement occupe une place importante dans la vie courante et implique de faire des inférences avec une prémisse majeure de type « Si P, alors Q » et l'une des quatre prémisses mineures possibles. Le Modus Ponens (MP : P est vrai) et le Modus Tollens (MT : Q est faux) sont deux formes logiques dites valides puisqu'elles conduisent à une seule conclusion possible. L'Affirmation du Conséquent (AC : Q est vrai) et la Négation de l'Antécédent (NA : P est faux) sont des formes logiques invalides puisque qu'elles ne conduisent pas à une seule conclusion possible. Dans le premier article (Lortie Forgues & Markovits, 2010), nous avons évalué une prédiction tirée d'un modèle théorique développé au laboratoire (Markovits & Barrouillet, 2002) selon lequel les gens doivent inhiber l'interférence induite par la récupération d'information qui met en doute les prémisses afin de répondre logiquement aux formes valides (MP et MT). Pour tester cette hypothèse, nous avons évalué 152 participants qui ont répondu à une série aléatoire de 36 problèmes de raisonnement conditionnel (comprenant les quatre formes logiques, MP, MT, AC, NA pour chaque prémisse majeure) à l'intérieur d'un temps limité, soit avant 8,5 secondes ou avant 12,5 secondes pour chaque problème. Les résultats démontrent qu'en réduisant le temps alloué pour faire une inférence, seulement la performance aux formes MP et MT est diminuée. La performance aux formes invalides AC et NA reste, quant à elle, stable. Ces résultats sont consistants avec le modèle proposé par Markovits et Barrouillet (2002), si on assume que la réduction du temps limite spécifiquement les ressources investies dans le processus d'inhibition. Dans le second article (Lortie Forgues & Markovits, 2012) nous avons utilisé une méthodologie similaire afin de valider un des postulats fondamentaux de la théorie des Modèles Mentaux (Johnson-Laird & Byrne, 1991, 2002), une des théories les plus influentes sur le raisonnement conditionnel. Selon celle-ci, les gens raisonnent d'abord selon le modèle initial, une représentation simple menant à l'acceptation du MP et de l'AC, et complexifient leur représentation s'ils disposent des ressources cognitives nécessaires. Aucune étude ne démontre directement l'existence du modèle initial. Pour tester cette hypothèse, nous avons réalisé trois expérimentations dans lesquelles nous avons présenté à 238 participants des inférences et limité la quantité de ressources cognitives disponibles en contraignant le temps et en manipulant le niveau de familiarité du contenu des prémisses. Dans une première expérimentation, les participants devaient résoudre des problèmes construits avec des prémisses arbitraires incluant des négations avec un temps limité de 9 s, 15 s, ou un temps illimité. Une analyse des patrons individuels de réponse a démontré qu'une proportion significative de raisonneurs répondait selon le modèle initial. Dans une seconde expérimentation, nous avons présenté des prémisses arbitraires sans négation avec un temps limité de 6 s ou 8 s. Nous avons observé une augmentation du nombre de modèles initiaux avec le temps. Finalement, dans une troisième expérimentation, nous avons présenté des prémisses familières avec un temps limité de 5 s, 7 s ou un temps illimité. Les résultats ont démontré un nombre limité de modèles initiaux dans les trois conditions de temps. Globalement, les résultats des trois expérimentations suggèrent que ce type de modèle est davantage présent quand le contenu des prémisses est arbitraire. ______________________________________________________________________________
28

Computational networks & competition-based models : solving complex causal interactions

Romdhane, Lofti Ben. January 2000 (has links)
Thèses (Ph.D.)--Université de Sherbrooke (Canada), 2000. / Titre de l'écran-titre (visionné le 20 juin 2006). Publié aussi en version papier.
29

L'accomplissement dialogué de la tâche de sélection de Wason : étude sur le raisonnement conditionnel dans l'interaction / The dialogued achievement of the Wason selection task : study on the conditional reasoning in the interaction

Laux, Jennifer 19 December 2007 (has links)
L'objectif de cette recherche est d'étudier l'accomplissement dialogué de la version abstraite de tâche de sélection, en particulier les processus socio-cognitifs en jeu dans cet accomplissement. Pour ce faire, nous faisons accomplir la tâche à 32 dyades en situation de résolution dialogique coopérative. Nous analysons les 32 dialogues produits avec une théorie de la forme logique des événements interlocutoires tels qu'ils se présentent phénoménalement, c'est-à-dire avec de la langue naturelle dont la production séquentielle est distribuée sur plusieurs interlocuteurs : la logique interlocutoire. Dans une première analyse, nous décrivons les caractéristiques des 32 dyades du point de vue de leur gestion sociale et de leur gestion cognitive de la tâche. Dans une seconde analyse, nous nous concentrons sur les dialogues des 4 (sur 32) dyades qui réussissent la tâche. Nous montrons, contrairement à l'affirmation de nombreux chercheurs en psychologie du raisonnement, que ces dyades construisent effectivement des raisonnements lorsqu'ils accomplissent la tâche. Enfin, nous mettons en évidence la structure discursivo-cognitive construite par chacune des 4 dyades. / The objective of this research is to study the dialogued achievement of the abstract version of the selection, in particular the socio-cognitive processes concerned in this achievement. With this intention, we make 32 dyads achieve the task in situation of cooperative dialogical resolution. We analyze the 32 dialogues produced with a theory of the logical form of the interlocutory events such as they present ourselves phenomenally, with natural language whose sequential production is distributed on several interlocutors : the interlocutory logic. In a first analysis, we describe the characteristics of the 32 dyads from the point of view of their social management and their cognitive management of the task. In a second analysis, we concentrate on the dialogues of the 4 dyads which achieve the task successfully. We show, contrary to the assertion of many researchers in psychology of the reasoning, that these dyads actually build reasoning when they achieve the task. Lastly, we highlight the discursivo-cognitive structure built by each of the 4 dyads.
30

Fusion de réseaux de contraintes qualitatives / Merging qualitative constraint networks

Schwind, Nicolas 10 December 2010 (has links)
La représentation du temps et de l’espace est une tâche importante dans de nombreux domaines de l’Intelligence Artificielle tels que le traitement du langage naturel, les systèmes d’informations géographiques (GIS), la conception assistée par ordinateur (CAO), la navigation de robots. De nombreux formalismes qualitatifs ont été proposés pour représenter un ensemble d’entités spatiales ou temporelles et leurs relations. La plupart de ces formalismes utilisent des réseaux de contraintes qualitatives (RCQ en abrégé) pour représenter l’ensemble des informations d’un système.Dans certaines applications, en particulier de type multi-agents, plusieurs sources d’informations peuvent chacune fournir un réseau de contraintes qualitatives pour représenter leur connaissance sur l’ensemble des positions relatives d’un ensemble d’objets. La multiplicité des sources d’informations fournissant les RCQ fait que souvent ces RCQ sont conflictuels, et il est alors utile de mettre en oeuvre une méthode de fusion de ces réseaux pour résoudre les conflits. Il s’agit de définir des familles d'opérateurs de fusion prenant en argument un ensemble de RCQ modélisant les informations fournies par les différentes sources et retournant un ensemble cohérent d'informations ou temporelles correspondant aux informations globales déduites à partir de celles des différentes sources.De nombreux opérateurs de fusion ont été définis dans le cadre de la logique propositionnelle. En s’inspirant en partie de ces travaux, nous élaborons des processus de fusion spécifiques aux RCQ et nous en étudions les propriétés logiques. / Time and space representation is an important task in many domains such as natural language processing, geographic information systems (GIS), computer vision, robot navigation. Many qualitative approaches have been proposed to represent the spatial or temporal entities and their relations. The majority of these formalisms use qualitative constraints networks (QCNs) to represent information about a system.In some application, e. g. multi-agent systems, spatial or temporal information come from different sources, i. e. each source provides a spatial or temporal QCN representing relative positions between objects. The multiplicity of sources providing spatial or temporal information makes that the underlying QCNs are generally conflicting. Indeed it becomes necessary to solve the conflicts and define a set of consistent spatial or temporal information representing the result of merging.Merging multiple sources information has attracted much attention in the framework of propositional logic. We take an inspiration from these works in order to define some merging process specified to QCNs, and study their logic and computational properties.

Page generated in 0.0764 seconds