• Refine Query
  • Source
  • Publication year
  • to
  • Language
  • 203
  • 46
  • 11
  • 1
  • 1
  • 1
  • Tagged with
  • 269
  • 140
  • 64
  • 62
  • 57
  • 52
  • 26
  • 26
  • 23
  • 22
  • 22
  • 20
  • 18
  • 17
  • 17
  • About
  • The Global ETD Search service is a free service for researchers to find electronic theses and dissertations. This service is provided by the Networked Digital Library of Theses and Dissertations.
    Our metadata is collected from universities around the world. If you manage a university/consortium/country archive and want to be added, details can be found on the NDLTD website.
31

Expression et rôle d'une nouvelle protéase à sérine : l"eosinophil serine protease"-1 /

Guay, Caroline, January 2007 (has links) (PDF)
Thèse (M.Sc.)--Université Laval, 2007. / Bibliogr.: f. 51-61. Publié aussi en version électronique dans la Collection Mémoires et thèses électroniques.
32

Optimisation des méthodes de fixation des cellules d'expectoration induite et étude de sous-populations de macrophages alvéolaires /

Saint-Laurent, Julie. January 2004 (has links)
Thèse (M.Sc.)--Université Laval, 2004. / Bibliogr.: f. 78-85. Publié aussi en version électronique.
33

Intérêt de la ventilation artificielle et des lavages bronchiques dans le traitement de l'état de mal asthmatique.

Morice, Jean-Claude, January 1900 (has links)
Thèse--Méd.--Reims, 1974. N°: N° 14. / Bibliogr. ff. I-VIII.
34

L'outil bio-informatique Genes to diseases : une nouvelle approche méthodologique pour l'identification de gènes d'asthme

Potvin, Camille 17 April 2018 (has links)
L'asthme est une maladie chronique des voies aériennes répandue mondialement, connue comme un trait complexe, donc sous l'influence de plusieurs gènes (parmi lesquels un bon nombre a déjà été identifié) en interaction avec l'environnement. Le but de ce projet consiste à vérifier l'efficacité de l'outil bioinformatique Genes to Diseases (G2D), en l'utilisant pour la construction d'une liste de gènes qui pourront être ciblés en vue d'une analyse d'association entre des polymorphismes de ces gènes et l'asthme ainsi que les conditions reliées à la maladie. Dans ce contexte, une étude d'association sur certains gènes candidats sélectionnés parmi ceux de la liste proposée par l'outil G2D a été menée dans un échantillon familial du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Elle a permis d'identifier un nouveau gène d'asthme, PTPRE, et par la même occasion, de démontrer l'efficacité de l'outil G2D. Ce dernier permet donc l'identification de nouveaux gènes associés aux traits complexes et facilite la tâche du chercheur en réduisant le temps requis par la revue de la littérature pour arriver à cette fin.
35

Étude des profils de méthylation et d'expression des lymphocytes T CD4+ dans l'asthme

Boucher-Lafleur, Anne-Marie 22 January 2020 (has links)
Protocole d'entente entre l'Université Laval et l'Université du Québec à Chicoutimi / L’asthme est une maladie respiratoire chronique impliquant de l’inflammation, de l’hyperréactivité bronchique et un remodelage des voies respiratoires. Il s’agit d’un trait complexe résultant d’interactions entre des facteurs génétiques et environnementaux. La portion génétique de l’asthme a été bien décrite, avec une héritabilité estimée jusqu’à 60% selon les études. Une portion de l’héritabilité manquante dans l’asthme pourrait être expliquée par des facteurs épigénétiques, comme la méthylation de l’ADN. Comme la méthylation est spécifique à chaque tissu, il est logique d’étudier des cellules ayant un rôle important dans l’asthme. C’est le cas des lymphocytes T CD4+ qui contribuent activement à la pathophysiologie de l’asthme. L’objectif du présent projet était donc d’étudier les lymphocytes T CD4+ dans un contexte d’asthme, plus particulièrement leur patron de méthylation ainsi que leur patron d’expression. Ces lymphocytes ont été isolés du sang de plus de 200 individus faisant partie de la Cohorte familiale d’asthme du Saguenay–Lac-Saint-Jean. La méthylation et l’expression a ensuite été mesurée par séquençage. Après des contrôles de qualité, des données étaient disponibles pour 173 individus (107 asthmatiques, 66 témoins). Il a ainsi été possible d’identifier 2 146 sites CpG différemment méthylés chez les asthmatiques et 3 756 chez les asthmatiques allergiques (FDR≤0,05, -meth ≥ 5%). Pour l’expression, 57 et 33 gènes sont différemment exprimés chez les asthmatiques et les asthmatiques allergiques, respectivement (FDR≤0,05). L’intégration des données génétique et d’expression ont permis d’identifier 2 253 eQTL significatifs (FDR≤0,049). Ces résultats ont permis d’identifier l’implication de la voie de NF-B ainsi que celle de l’IL-17 et -25 dans ces cellules, mais aussi l’implication de la famille de chemokine CXC et de EGF. En somme, cette étude a permis de caractériser plus précisément un type cellulaire dans l’asthme, toujours dans le but de mieux comprendre les mécanismes sous-jacents impliqués dans cette condition.
36

Facteurs associés à un usage approprié des médicaments contre l'asthme chez les 12 à 45 ans

Jobin, Marie-Sophie 12 April 2018 (has links)
Les objectifs de cette étude étaient de décrire l'usage des médicaments contre l'asthme et d'identifier les facteurs associés à l'usage approprié de ces derniers chez des personnes asthmatiques âgées de 12 à 45 ans. Les données sur l'usage des médicaments et sur les diverses variables indépendantes ont été recueillies par questionnaire téléphonique. Des critères permettant de définir l'usage approprié des médicaments contre l'asthme ont été développés. Au total, 43 des 349 (12,3%) personnes interrogées avaient un usage approprié de leurs médicaments contre l'asthme. Cinq facteurs sont associés à l'usage approprié des médicaments contre l'asthme : avoir de bonnes connaissances sur ses médicaments, se percevoir en bonne santé, ne pas utiliser de chambre d'espacement, avoir rencontré un médecin spécialiste et avoir manqué de médicaments à cause d'un problème d'argent. Les recommandations de la conférence canadienne de consensus sur l'asthme ne sont pas adéquatement appliquées. Des interventions visant à améliorer les connaissances sur les médicaments et les soins aux personnes asthmatiques seraient nécessaires.
37

Expression et rôle d'une nouvelle protéase à sérine : l"eosinophil serine protease"-1

Guay, Caroline 12 April 2018 (has links)
La migration des éosinophiles dans la muqueuse bronchique est une caractéristique importante de l'asthme. Différentes protéases contribuent à la migration: la MMP-9, l'uPA et la plasmine. Notre groupe a déjà démontré que d'autres protéases sont possiblement impliquées dans le processus. Cette étude vise à documenter l'expression de l'«eosinophil serine protease» (esp)-l par l'éosinophile et à étudier le rôle de l'esp-l dans la migration de l'éosinophile. Les éosinophiles expriment l'esp-l, tant en ARNm qu'en protéine. Les expériences de migration des éosinophiles et les essais enzymatiques n'ont pas permis d'établir que l'esp-l est importante dans la migration. Les sujets normaux et asthmatiques expriment de façon similaire l'esp-l et l'expression de la protéase n'est pas modulée par les médiateurs inflammatoires utilisés. Le rôle de l'esp-l dans la biologie de l'éosinophile demeure encore inconnu. / Migration of eosinophils to bronchial mucosa is a main feature of asthma. Different proteases contribute to migration: MMP-9, uPA and plasmin. Our group has demonstrated that other proteases are possibly involved in this process. This study aims to document the expression of eosinophil serine protease (esp)-l by eosinophils and study the role of esp-1 in eosinophil migration. Eosinophils express esp-1 at mRNA and protein levels. Eosinophil migration experiments and enzymatic assays failed to establish that esp-1 is involved in migration. Eosinophils from normal and asthmatic subjects similarly express esp-1, and the expression of the protease is not modulated by the inflammatory mediators we used. Consequently, the role of esp-1 in eosinophil biology is still unknown.
38

Caractérisation fonctionnelle de la mutation M201V du récepteur CysLT[indice inférieur 2]

Brochu-Bourque, Ariane January 2011 (has links)
Les cystéinyl-leucotriènes (cysLTs), qui inclut [i.e. incluent] le LTC[indice inférieur 4], le LTD[indice inférieur 4] et le LTE[indice inférieur 4] , sont impliqués dans une variété de maladies inflammatoires (ex : l'asthme) et agissent sur au moins deux récepteurs couplés aux protéines G distincts, nommé [i.e.] le CysLT[indice inférieur 1] et le CysLT[indice inférieur 2]. Des antagonistes spécifiques du récepteur CysLT[indice inférieur 1] ont été élaborés et sont utilisés pour contrôler la bronchoconstriction et l'inflammation chez le patient asthmatique. Le récepteur CysLT[indice inférieur 2] semblerait également impliqué dans l'asthme bien que son rôle et sa signalisation soient encore mal compris. Un polymorphisme dans le gène du CysLT[indice inférieur 2], produisant la substitution d'un acide aminé (M201V), a été associé à l'asthme au sein de trois différentes populations étudiées. Le but de cette étude était donc de déterminer si la mutation M201V affecte l'affinité du CysLT[indice inférieur 2] pour ses ligands naturels et son efficacité de signalisation. Pour ce faire, des cellules HEK293 ont été transfectées de façon stable soit avec le récepteur CysLT[indice inférieur 2] de type « sauvage » ou avec le CysLT[indice inférieur 2] contenant la mutation (M201V). Nous avons démontré que l'affinité pour le LTC[indice inférieur 4] est diminuée de 50% par la présence de la mutation M201V alors que l'affinité pour le LTD[indice inférieur 4] est essentiellement perdue. Chez les cellules CysLT[indice inférieur 2] M201V, la production d'inositol phosphate (IP) induite par le LTC[indice inférieur 4] est diminuée aux plus faibles concentrations de ligand utilisées mais revient à la normale à la concentration maximale de LTC[indice inférieur 4] utilisée (100 nM). Par contre, la production d'IP induite par le LTD[indice inférieur 4] est significativement diminuée par la mutation, et ce, pour l'ensemble des concentrations utilisées. Des résultats similaires ont également été observés avec la transactivation du promoteur de l'IL-8 induite par le LTC[indice inférieur 4] ou le LTD[indice inférieur 4] . Enfin, nous avons étudié les différentes voies de signalisation impliquées dans l'activation du promoteur de l'IL-8. Lors d'une stimulation au LTC[indice inférieur 4], nous avons observé que la phosphorylation de JNK et de p65 est davantage affectée par la mutation M201V que la phosphorylation de ERK et de p38. Pour ce qui est d'une stimulation au LTD[indice inférieur 4], la phosphorylation de p65 est totalement affectée par la mutation M201V. Similairement, cette mutation abolit complètement la phosphorylation de JNK ainsi que l'activation de ERK et de p38 aux plus faibles concentrations de LTD[indice inférieur 4] utilisées. Cependant, l'activation de ERK et de p38 est maintenue à un niveau semblable aux cellules CysLT[indice inférieur 2] lorsqu'on utilise de plus fortes concentrations de LTD[indice inférieur 4] . Ainsi, nos résultats indiquent que le polymorphisme M201V affecte davantage la réponse du CysLT[indice inférieur 2] au LTD[indice inférieur 4] qu'au LTC[indice inférieur 4] et affecte plus particulièrement certaines voies de signalisation que d'autres. Ces résultats confirment ceux précédemment obtenus et permettent de mieux comprendre comment la mutation M201V affecte les voies de signalisation du CysLT[indice inférieur 2] et son affinité pour le LTC[indice inférieur 4] et le LTD[indice inférieur 4].
39

Conséquences fonctionnelles de l'inhibition de l'époxyde hydrolase soluble sur la biodisponibilité des époxy-éicosanoïdes dans les muscles lisses du poumon humain

Senouvo, Farid Yannick January 2011 (has links)
Les poumons soumis à des stimulations immuno-inflammatoires fréquentes peuvent développer une hyperréactivité et se retrouvent souvent en broncho-constriction sévère et éventuellement morbide, ce qui justifie l'étude des mécanismes moléculaires sous-jacents à la mise en place de cette augmentation de réactivité aux stimuli pharmacologiques. L'hyperréactivité induite peut être inhibée par l'action d'eicosanoides comme le 14, 15-EET, un dérivé mono-époxydé produit par les cytochromes P450 époxygénases à partir de l'acide arachidonique, un acide gras de type oméga 6 ([omega]6). D'autres acides gras poly-insaturés (PUFA) de type oméga 3 (?3) peuvent également être époxydés par cette enzyme.Les PUFA sont produits par l'activation de la PLA[indice inférieur 2] par les médiateurs de l'inflammation. La bio-disponibilité des EET endogènes est limitée à cause de leur dégradation rapide en dérivés di-hydroxylés (DHET) par l'époxyde hydrolase soluble (sEH), qui est une enzyme impliquée dans l'étape clé du métabolisme des EET. Le but du projet est d'évaluer les changements physiologiques des muscles lisses bronchiques et artériels suite à l'inhibition de la sEH. Plusieurs études récentes ont démontré une hausse d'expression de la sEH dans des modèles murins et humains d'hyperréactivité pulmonaire induite.Les objectifs de recherche sont de 1) Déterminer, par des études fonctionnelles, si les EET peuvent interagir avec le récepteur au thromboxane A[indice inférieur 2], 2) Tester l'effet des traitements avec des inhibiteurs de sEH sur la réactivité bronchique et enfin 3) Tester l'efficacité de nouveaux inhibiteurs de sEH développés récemment.Les résultats obtenus montrent qu'il y a une différence de sensibilité et de réactivité au 14, 15-EET, des tissus des voies respiratoires en fonction de l'espèce de mammifères.Les données démontrent que, dans les tissus humains et murins, le 14, 15-EET était capable d'interagir avec le récepteur au thromboxane A[indice inférieur 2]. De ce fait, il prévient partiellement la tension induite par l'activation des récepteurs thromboxane-prostanoïdes (TP). Il a également été démontré que l'inhibition chronique de la sEH, dans les bronches humaines, permettait de réduire la réactivité au U-46619, un analogue du thromboxane A[indice inférieur 2] tandis que l'inhibition des cytochromes P450 époxygénases augmentait cette réactivité.Les bronches humaines possèdent des activités contractiles spontanées. Ces spasmes bronchiques étaient totalement inhibés lors de l'ajout exogène de 14, 15-EET.Les résultats obtenus avec l'AR 9273-08, un nouvel inhibiteur de sEH, montrent une absence d'influence sur le tonus de base des muscles lisses artériels ainsi que sur le tonus actif induit par la sérotonine dans les artères pulmonaires.Les traitements des artères pulmonaires avec ce nouvel inhibiteur ont également permis d'amplifier la relaxation induite par le 17, 18-époxy-éicosatétraénoïque (17, 18-EpETE). Enfin, un traitement prolongé des artères pulmonaires avec le nouvel inhibiteur de sEH induit une diminution de la sensibilité des fibres musculaires artérielles au Ca[indice supérieur 2+] libre intracellulaire. L'inhibition de la sEH constitue donc une intéressante voie de traitement contre l'inflammation pulmonaire.
40

Rôle des protéases de la famille des ADAMALYSINES (ADAMs et ADAMTS) et leurs inhibiteurs dans l'asthme

Paulissen, Geneviève 09 June 2010 (has links)
L'asthme est une maladie inflammatoire des voies aériennes dans laquelle différentes cellules et éléments cellulaires interagissent. L'asthme provoque des épisodes d'oppression thoracique et de toux, en particulier la nuit ou au petit matin. Ces épisodes sont généralement associés à une obstruction réversible des voies aériennes soit spontanément soit sous l'effet d'un traitement. Les principales caractéristiques de l'asthme sont une hyperréactivité bronchique, une inflammation à prédominance éosinophiles ainsi qu'un remodelage des bronches. Toutes ces caractéristiques structurelles suggèrent un rôle pour différentes protéases et notamment celles de la familles des adamlysines. En effet, les ADAM et ADAMTS protéases sont caractérisées par les domaines disintégrine et métalloprotéase qui leur confèrent les propriétés des molécules d'adhésion et des protéases. Dans ce travail, nous avons étudié ces protéases potentiellement intéressantes dans l'asthme.

Page generated in 0.0433 seconds