• Refine Query
  • Source
  • Publication year
  • to
  • Language
  • 161
  • 41
  • 8
  • Tagged with
  • 202
  • 90
  • 41
  • 38
  • 33
  • 28
  • 26
  • 17
  • 16
  • 15
  • 15
  • 15
  • 15
  • 14
  • 13
  • About
  • The Global ETD Search service is a free service for researchers to find electronic theses and dissertations. This service is provided by the Networked Digital Library of Theses and Dissertations.
    Our metadata is collected from universities around the world. If you manage a university/consortium/country archive and want to be added, details can be found on the NDLTD website.
1

Étude de 70 cas de naevocarcinomes, suivis à l'Institut Jean Godinot de Reims : facteurs cliniques de pronostic et considérations thérapeutiques.

Hamm, Michel. January 1900 (has links)
Thèse--Méd.--Reims, 1973. N°: N° 18. / Bibliogr. ff. I-XXI.
2

Modélisation raphique pour le pronostic robuste de pile à combustible à membrane échangeuse de proton / Graphical modeling for robust prognostic of proton exchange membrane fuel cell

Bressel, Mathieu 24 November 2016 (has links)
La pile à combustible (PàC) est actuellement la solution alternative aux énergies fossiles la plus prometteuse. Il convient cependant d’améliorer sa fiabilité. Cela nécessite la mise en place d’algorithmes capables d’estimer en temps réel l´état de santé de son fonctionnement et de prédire sa durée de vie résiduelle. Les méthodes de pronostic basées sur un modèle physique offrent des résultats précis car ne nécessitent ni apprentissage de modes de fonctionnement ni expertise de l’opérateur. Toutefois, la problématique pour un système PàC réside dans le couplage de plusieurs phénomènes physique, l’incertitude des paramètres du modèle et la faible instrumentation du cœur de pile. Ainsi, nous utilisons des modèles incertains basés sur l’outil Bond Graph bien adapté pour la PàC. Concrètement, les incertitudes sont intégrées au modèle d´évolution des puissances qui est utilisé pour la détection du vieillissement et l’estimation de la dégradation de la PàC. Un modèle de dégradation est utilisé par un filtre de Kalman étendu pour l’estimation de l’état de santé, de la dynamique du vieillissement et permet de quantifier l’incertitude pour toute condition opératoire. Un algorithme Inverse First Order Reliability Method permet ensuite la prédiction de la durée de vie résiduelle et de l’incertitude de prédiction inhérente. La méthode globale a été validée sur différents jeux de données expérimentales. Grâce à l’ensemble de ces outils, un contrôle par inversion de modèle REM (Représentation Energétique Macroscopique) à paramètres variant, robuste au vieillissement a été développé en se basant sur l’estimation de l’état de santé. / The fuel cell (FC) is at present the alternative solution to the fossil fuels the most promising. It is however advisable to improve its reliability. This requires the implementation of algorithms capable of estimating in real time the state of health and forecasting its remaining useful life (prognostics). The methods of prognostics based on a physical model offer precise results once they do not requiring either learning or expertise of the operator. However, the problem for a FC system lies in the coupling of several physical phenomena, the uncertainty of the parameters of the model and the low instrumentation of the FC stack.Thus, we use uncertain models based on the Bond Graph tool well adapted for the FC. Concretely, the parameters uncertainties are integrated in the model of evolution of the powers which is used for the detection of the beginning of the aging and the estimation of the degradation of the FC based on the causal and structural properties of the model. The generated model of degradation is used by an extended Kalman filter which allows the estimation of the state of health , the dynamics of the aging and the quantification of the uncertainty for any operating condition (of temperature, current and pressure). An Inverse First Order Reliability Method is then used for the prediction of the remaining useful life and the inherent uncertainty. The global method was validated on various sets of experimental data. Thanks to this set of tools, a control based on the inversion of an Energetic Macroscopic Representation (EMR) model with time varying parameters, robust to aging is developed based on the state of health estimation.
3

Expression de la protéase tissulaire HtrA1 et le pronostic des femmes atteintes de cancer épithélial de l'ovaire

Gagné, Andréanne January 2015 (has links)
Introduction : La protéase High Temperature Requirement Factor A1 (HtrA1) pourrait être associée au pronostic du cancer de l’ovaire (CO). Objectif : Évaluer l’effet de l’expression de HtrA1 dans des tissus tumoraux sur le pronostic des femmes avec un CO séreux. Méthodes : Une étude de cohorte a été menée chez 122 femmes ayant un CO séreux traitées au CHU de Québec entre 1993-2006. Par immunohistochimie, l’expression de HtrA1 a été mesurée de façon visuelle et informatisée (% noyaux positifs). Des risques relatifs (HR) de progression et de décès ont été estimés avec le modèle de Cox multivarié. Résultats: Un faible pourcentage de noyaux marqués par HtrA1 était associé à une diminution des risques de progression (visuel HR=0,66, p=0,04, informatique HR=0,63, p=0,03) et de décès (visuel HR=0,69, p=0,09, informatique HR=0,56, p=0,01). Conclusion : La sous-expression de HtrA1 était associée à un meilleur pronostic des femmes avec un CO séreux. / Background: The protease High Temperature Requirement Factor A1 (HtrA1) might be associated with prognosis in ovarian cancer (OC). Objective: To evaluate the effect of HtrA1 expression in tumoral tissues on prognosis of women with serous OC. Methods: A cohort study was conducted among 122 women with a serous OC treated at the CHU de Québec between 1993-2006. Tissue microarrays were immunostained for HtrA1. HtrA1 expression was assessed visually and by digital image analysis (% of positive nuclei). Cox regression multivariate models taking into account standard prognostic factors were used to estimate adjusted hazard ratios (HR) of progression and death. Results: Low percentage of HtrA1 marked nuclei was associated with lower risks of progression (visual HR=0.66, p=0.04, digital HR=0.63, p=0.03) and death (visual HR=0.69, p=0.09, digital HR=0.56, p=0.01). Conclusion: Nuclear downregulation of HtrA1 was associated with a better prognosis in women with serous OC.
4

Les thromboses veineuses cérébrales

Richard, Sébastien Lacour, Jean-Christophe. January 2004 (has links) (PDF)
Reproduction de : Thèse d'exercice : Médecine : Nancy 1 : 2004. / Titre provenant de l'écran-titre.
5

L'influence de l'âge sur la survie chez les femmes atteintes d'un cancer du sein sans envahissement ganglionnaire

Gonzalez, Luz Mercedes January 2004 (has links)
Mémoire numérisé par la Direction des bibliothèques de l'Université de Montréal.
6

Associations entre la longueur des télomères et les facteurs pronostiques du cancer du sein

Ennour-Idrissi, Kaoutar January 2016 (has links)
Les télomères sont des structures hautement spécialisées qui coiffent les extrémités des chromosomes et qui assurent l’intégrité du génome durant la réplication. La longueur des télomères étant un marqueur de vieillissement cellulaire, leur raccourcissement est présumé être associé aux maladies liées au vieillissement, en particulier le cancer. Plusieurs études suggèrent que les habitudes de vie, facteurs pronostiques potentiels et modifiables du cancer du sein, ont un impact sur la longueur des télomères et que la longueur des télomères serait associée au pronostic du cancer du sein. L’objectif du projet présenté dans ce mémoire était d’étudier l’association entre la longueur des télomères et les différents facteurs pronostiques reconnus ou potentiels du cancer du sein. Tout d’abord, une revue systématique de la littérature a été réalisée afin d'évaluer l'état actuel des connaissances concernant la valeur de la longueur des télomères en tant que facteur pronostique du cancer du sein. Cette revue systématique a permis d’identifier d’importantes différences méthodologiques expliquant les résultats globalement peu concluants des études antérieures et de mettre en évidence le potentiel important de la longueur des télomères en tant que marqueur pronostique chez les patientes atteintes d’un cancer du sein. Une étude exploratoire transversale a ensuite été réalisée pour examiner l'association entre la longueur des télomères, mesurée dans les globules blancs périphériques, et les facteurs pronostiques reconnus ou potentiels du cancer du sein, chez 162 patientes recrutées consécutivement au Centre des maladies du sein Deschênes-Fabia de Québec. Cette étude a permis d’identifier une association positive entre certains domaines d’activité physique et la longueur des télomères des globules blancs périphériques. Si une association entre la longueur des télomères et les facteurs pronostiques traditionnels du cancer du sein n’a pas pu être établie, il n’en demeure pas moins que la valeur de la longueur des télomères, évaluée de façon appropriée, en tant que marqueur pronostique du cancer du sein mérite d’être explorée par une étude longitudinale de survie où toutes les précautions auront été prises pour minimiser le risque de biais. / Telomeres are highly specialized structures capping the ends of chromosomes that ensure genome integrity during replication. As telomere length is an indicator of cell aging, telomere shortening has been linked to aging-related diseases, especially cancer. Several studies suggest that lifestyle factors, which are modifiable factors and have been associated with breast cancer prognosis, have an impact on telomere length and that telomere length may be associated with breast cancer prognosis. The present project objective was to investigate the association of telomeres with traditional and potential breast cancer prognostic factors. First, a systematic review was conducted to evaluate the current state of knowledge concerning the value of telomere length as a prognostic factor. This systematic review identified important methodological differences that could account for the overall inconclusive results of previous studies and highlighted the potential value of telomere length as a breast cancer prognostic marker. A cross-sectional exploratory study was then performed to examine the association of peripheral white blood cells telomere length with traditional and potential prognostic factors among 162 breast cancer patients consecutively recruited at the « Centre des maladies du sein Deschênes-Fabia » in Quebec City. This study identified a positive association between specific domains of physical activity and telomere length in peripheral white blood cells. Even though an association of telomere length with traditional breast cancer prognostic factors was not identified, the value of telomere length as a breast cancer prognostic marker deserves to be explored through an unbiased longitudinal survival study.
7

Peptides natriurétiques comme facteur pronostique dans l'embolie pulmonaire aigue : une méta-analyse

Lega, Jean-Christophe January 2010 (has links)
Introduction –Cette méta-analyse avait pour but d’étudier la valeur pronostique des peptides natriurétiques (PN) isolément ou associée aux troponines dans l’embolie pulmonaire et leur capacité à diagnostiquer une dysfonction ventriculaire droite. Résultats – 23 études ont été incluses (1127 patients). Une élévation des PN était significativement associée avec la mortalité toute cause (OR 6,2), la mortalité spécifique (OR 5,0), et les complications graves (OR 6,7). Parmi les patients avec élévation des PN, une augmentation des troponines était associée avec une évolution défavorable. L’analyse de la valeur des PN dans le diagnostic d’une dysfonction ventriculaire droite était limitée par l’hétérogénéité. Les BNP semblait avoir une meilleure sensibilité et spécificité que les NT-proBNP dans la détection d’une dysfonction ventriculaire droite. Conclusions – Une élévation des PN individualise un sous-groupe de patients à haut risque d’évènements graves. Parmi les patients avec un PN positif, une élévation des troponines constitue un marqueur pronostic indépendant. / Background –We performed a meta-analysis to assess the association between elevated natriuretic peptide (PN) levels alone or in conjunction with troponins, and the outcomes (mortality, adverse events, and echographic right ventricular dysfunction) in acute pulmonary embolism (EPA). Results – 23 studies were included (1127 patients). Elevated natriuretic peptide was significantly associated with all-cause mortality (OR 6.2), APE-related mortality (OR 5.0) and serious adverse events (OR 6.7). Among patients with elevated NP levels, increased serum troponins were associated with further increase in risk of adverse outcomes. The analysis of NP accuracy in detecting of right ventricular dysfunction was limited by heterogeneity across studies. BNP appeared to have better sensitivity and specificity than NT-proBNP in detection of right ventricular dysfunction. Conclusions – Elevated NP identified a subset of patients with APE at higher risk of adverse outcomes. Among patients with elevated NP levels, increased troponins were documented as an independent prognostic marker.
8

Développement d'un algorithme permettant la prédiction des métastases à partir de mutations germinales et celles du clone fondateur chez des patients atteints du cancer

Milanese, Jean-Sébastien January 2018 (has links)
Avec les constantes avancées du séquençage de nouvelle génération (NGS), la quantité de données disponibles devient massive. En parallèle, les méthodes de détection au cancer demeurent très spécifiques et peu efficaces. De plus, le taux de survie des patients est directement relié à la progression tumorale et par conséquent, aux méthodes de détection. Malgré des avancées technologiques très importantes dans les dernières années, le taux de mortalité du cancer ne cesse d’augmenter. L’importance de développer des nouvelles méthodes de détection applicables à tous les types de cancer devient une nécessité. Jusqu’à présent, il n’existe aucun modèle permettant d’utiliser le séquençage de nouvelle génération qui permet la prédiction de caractéristiques cancéreuse (ex : récurrence, résistance, etc.). Les sections suivantes démontrent la création d’un modèle utilisant des mutations somatiques et germinales pour prédire la récurrence et son applicabilité au travers de tous les types de cancers (et même différentes maladies). En utilisant des signatures géniques (combinaisons de gènes) spécifiques à chaque cancer, nous avons été en mesure d’obtenir une précision de 90% (et plus) pour le groupe où le cancer est récurrent. De nos connaissances, ceci est la première tentative de développement de modèle permettant de prédire le pronostic du patient en utilisant le NGS. Ceci amène un nouvel aspect pour la médecine personnalisée et spécialement pour le dépistage du cancer. / With the constant progress in neext generation sequencing, the quantity of data available for investigation becomes massive. In parallel, cancer detection methods and treatments remain very specific and barely accurate. Moreover, the patients survival rate are directly linked with tumoral progression and therefore, to cancer detection methods. Despite continual technological advances in recent years, the global cancer mortality rate keeps rising. The creation of new detection methods accessible to all cancer types becomes a necessity. As of now, there is no model available that using sequencing data to predict cancer traits (ex: recurrence, resistance, etc.). The following sections demonstrate the creation of such model using somatic and germline mutations to predict recurrence and its applicability across all cancer types (and even across different diseases). By using gene signatures specific to each cancer types, we were able to obtain an accuracy of 90% (and more) for the cohort where the cancer was recurrent. To our knowledge, this is the first attempt to develop a model that can predict the patient’s prognosis using genome sequencing data. This will affect future studies and improve personalized medicine as well as cancer detection methods.
9

Etude de nouveaux marqueurs moléculaires pour le diagnostic précoce et le pronostic des cancers / Study of new molecular markers for early diagnosis and prognosis of renal cancer

Feng, Gang 19 May 2010 (has links)
Le but de notre étude était d'évaluer si les marqueurs moléculaire pourrait détecter de façon sensible et pour aider à un diagnostic précoce et améliorer la survie des patients avec CCR. Dans ce travail, nous avons utilisé les méthodes courantes telles que la spectrométrie, la PCR, l’ELISA et PicoGreen® pour évaluer l’ADN circulant, l’intégrité de l’ADN circulante, l’ARN circulant, l’ARNm CA9 sérique, et la protéine CA9 circulant pour le diagnostic ou le suivi des CCR. Le niveau d’ARN sérique et celui d’ARNm CA9 sérique chez les patients atteints de CRCC sont plus élevés que chez les témoins sains. Chez les patients atteints de CRCC, le niveau de l’ARN circulant est indépendant de l’âge, du sexe, du stade TNM, du grade Fuhrman, et de la taille de la tumeur. Le niveau de l’ARNm CA9 sérique est indépendant de l’âge, du sexe et du grade Fuhrman, mais est corrélé au stade TNM, à la présence de métastases et à la taille de la tumeur. Selon nos résultats, l’ARN circulant et l’ARNm CA9 sérique peuvent être utilisés comme biomarqueurs diagnostiques du CRCC. Par spectrométrie et par la méthode PicoGreen®, la moyenne de l’ADN sérique chez les patients atteints de CRCC était plus élevée que chez les témoins sains, mais cette différence n’était pas significative. Nos résultats indiquent que la sensibilité et la spécificité de l’ADN sérique ne sont pas satisfaisantes pour le diagnostic de CCR. En outre, l’intégrité de l’ADN sérique chez les patients atteints de CRCC était meilleure que chez les patients atteints d’oncocytome rénal et que chez les témoins sains. L’intégrité de l’ADN dans le sérum pourrait constituer un marqueur pour le diagnostic de CRCC. Le niveau de la protéine CA9 chez les patients atteints de CRCC métastatique était plus élevé que chez les patients atteints de CRCC localisé et que chez les témoins sains. Le niveau élevé de la protéine CA9 suggère un risque élevé de récidive. La protéine CA9 sérique pourrait être utilisé pour guider le suivi post opératoire et peut être dans l’avenir indiquer un traitement adjuvant précoce des patients du groupe à haut risque de récidive / The aim of our study was to estimate whether molecular markers could detect significantly and help early diagnosis and improved survival of patients with CCR. In this work, we used some methods such as spectrometry, PCR, ELISA and PicoGreen® to evaluate the circulating DNA, the integrity of circulating DNA, the circulating RNA, the mRNA CA9 of serum and the circulating CA9 protein in the diagnosis or monitoring of CCR. The level of RNA and the mRNA CA9 of serum in patients with CRCC are higher than in healthy controls. In patients with CRCC, the level of circulating RNA is independent of age, gender, TNM stage, Fuhrman grade, and tumor size. The level of mRNA CA9 is independent of age, sexe et Fuhrman grade, but is correlated with TNM stage, presence of metastases and tumor size. According to our results, the circulating RNA and mRNA CA9 of serum can be used as diagnostic biomarkers of CRCC. By the spectrometry and the PicoGreen ® method, the average serum DNA in patients with CRCC was higher than in healthy controls, but this difference was not significant. Our results indicate that the sensitivity and specificity of serum DNA is not satisfactory for the diagnosis of CCR. In addition, the integrity of serum DNA in patients with CRCC was better than in patients with renal oncocytoma and also better than in healthy controls. The integrity of DNA in the serum could be a marker for the diagnosis of CRCC. The level of CA9 protein in patients with metastatic CRCC was higher than in patients with CRCC localized and also higher than in healthy controls. The high level of CA9 protein suggests a high risk of recurrence. The serum CA9 protein could be used to guide post-operative monitoring and may be indicating early adjuvant treatment of patients with high risk of recurrence in the future
10

Progesterone receptor, obesity and prognosis in women diagnosed with estrogen receptor positive breast cancer

Oudanonh, Thiphavone January 2020 (has links)
INTRODUCTION: Le pronostic du cancer du sein (CS) est délétère pour les femmes obèses comparé à celles de poids normal et pourrait dépendre du statut du récepteur de la progestérone (PR). L’objectif était d’examiner si l’association entre l’obésité et la mortalité varie selon le statut de PR chez les femmes avec un CS positif pour le récepteur d’estrogène (ER+). MÉTHODOLOGIE: Les 3747 femmes diagnostiquées au Centre des Maladies du Sein d’un CS ER+ non métastatique entre 1995 et 2010 étaient catégorisées selon l’indice de masse corporelle (IMC) (<18,5; 18,5-24,9; 25,0-29,9; ≥30,0 kg/m²) et le statut de PR (PR–; PR+). Les risques instantanés (HR) de mortalité globale et spécifique au CS et leur 95% intervalle de confiance (IC) étaient estimés par des modèles de Cox multivariés. L’effet modifiant de PR était évalué sur les échelles additive et multiplicative. RÉSULTATS: Après un suivi médian de 5,9 années, le risque de mortalité globale pour les femmes avec une tumeur PR– augmentait en moyenne par 2,76 (95%IC:1,40-4,91) pour celles de faible poids, 2,02 (95%IC:1,43-2,81) pour celles en surpoids et 2,51 (95%IC:1,67-3,65) pour celles obèses, comparé aux femmes de poids normal avec une tumeur PR+. Des augmentations similaires étaient observées pour la mortalité spécifique au CS. Les risques de mortalité étaient similaires pour les femmes avec une tumeur PR+, peu importe leur IMC. Le risque de mortalité globale était modifié positivement par le statut de PR sur l’échelle additive chez les femmes en surpoids et obèses, tandis que la mortalité spécifique au CS était modifiée positivement chez les femmes de faible poids. Des observations similaires ont été trouvées sur l’échelle multiplicative. CONCLUSION: Notre étude suggère que le risque de décès plus élevé chez les femmes de faible poids, en surpoids et obèses avec un CS ER+ pourrait être lié au statut de PR. / INTRODUCTION: Studies have shown that prognosis for breast cancer (BC) was worse for obese than normal weight women. This differential survival might depend on the progesterone receptor (PR) status of the tumor. Our objective was to examine whether the association between obesity and mortality varies by PR status among women with estrogen receptor positive (ER+) BC. METHODS: The 3747 women diagnosed at the Center of Breast Diseases with non metastatic invasive ER+ BC between 1995 and 2010 were included in the analyses, and classified according to the body mass index (BMI) (<18.5, 18.5-24.9, 25.0-29.9, ≥30.0 kg/m²) and tumor PR status (PR–, PR+). Hazard ratios (HR) for all-cause and BC-specific mortalities, and 95% confidence interval (95%CI) were estimated from multivariable Cox proportional hazards models. Effect modification was evaluated on the additive and multiplicative scales using relative excess risk due to interaction (RERI) and ratio of HR, respectively. RESULTS: After a median follow-up of 5.9 years, the risk of all-cause mortality was increased on average by 2.76 (95%CI: 1.40-4.91) for underweight women with PR– tumors, by 2.02 (95%CI: 1.43-2.81) for overweight women with PR– tumors and by 2.51 (95%CI:1.67-3.65) for obese women with PR– tumors compared to women with normal weight and PR+ tumors. Similar increased risks were observed for BC-specific mortality. Conversely, risks of mortality were similar for women with PR+ tumors, regardless of BMI. All-cause mortality was modified by PR status on the additive scale for overweight (RERI=0.85,95%CI: 0.18-1.52) and obese women (RERI=1.28, 95%CI: 0.31-2.25), whereas BC-specific mortality was modified for underweight women (RERI=3.57, 95%CI: 0.25-6.88). Similar observations were found on the multiplicative scale. CONCLUSION: Our study suggests that the higher risk of dying observed among underweight, overweight and obese women with ER+ BC could be related to the PR status of the tumor.

Page generated in 0.0793 seconds