• Refine Query
  • Source
  • Publication year
  • to
  • Language
  • 4
  • 1
  • Tagged with
  • 10
  • 10
  • 4
  • 2
  • 2
  • 2
  • 2
  • 2
  • 2
  • 2
  • 2
  • 2
  • 2
  • 2
  • 2
  • About
  • The Global ETD Search service is a free service for researchers to find electronic theses and dissertations. This service is provided by the Networked Digital Library of Theses and Dissertations.
    Our metadata is collected from universities around the world. If you manage a university/consortium/country archive and want to be added, details can be found on the NDLTD website.
1

Classification, représentation et spécialisation des processus d'affaires pour le développement de systèmes d'information

Leshob, Abderrahmane 05 1900 (has links) (PDF)
L'amélioration de la productivité et de la qualité des systèmes d'information représente une importante préoccupation en ingénierie logicielle (Fenton et Pfleeger, 1998). Dans ce contexte, la réutilisation a été reconnue comme une solution possible permettant la construction rapide et à moindre coût de logiciels de meilleure qualité (Pressman, 2005). La recherche en réutilisation de logiciel a réalisé beaucoup de progrès. Cela a permis de réutiliser des artéfacts logiciels de différents niveaux d'abstraction et de granularité tels que des librairies logicielles, des patrons de conception, des cadres d'application, voire même des composants d'affaires. Or, nous croyons que la réutilisation peut commencer encore plus tôt, à savoir au niveau des besoins d'affaires. En effet, dans la mesure où les entreprises développent des systèmes d'information pour supporter leurs processus d'affaires, on peut s'attendre à identifier des opportunités de réutilisation en amont, au niveau des processus d'affaires. Mais est-ce vraiment le cas? Il est vrai que certains processus d'affaires sont spécifiques à une industrie ou à une organisation. Cependant, la plupart sont communs à plusieurs industries et peuvent être utilisés modulo quelques modifications dans différents contextes (Mili et al., 2009). Par exemple, la plupart des processus de la chaîne de valeur (Porter, 1985) dépendent seulement du modèle d'affaires des organisations. Ces processus peuvent donc s'appliquer dans différentes industries. Dans cette thèse, nous proposons une nouvelle méthodologie et des outils pour la réutilisation et l'adaptation de processus d'affaires pour les besoin spécifiques des organisations. Nous visons une approche facile à assimiler par des analystes d'affaires. Notre approche permet la spécialisation de processus d'affaires par le passage d'un modèle générique à un modèle spécifique à l'organisation. Le processus générique est choisi à partir d'un catalogue de processus d'affaires. Ce dernier ne requiert pas d'être exhaustif car nous proposons une spécialisation dynamique. Notre méthodologie de spécification de processus d'affaires utilise une approche transformationnelle par des questions. Elle est générique, car elle se base sur des questions génériques et des transformations qui s'appliquent à des processus d'affaires de différents domaines. Nos questions, comme nos transformations sont basées sur des patrons d'affaires qui, à leur tour, sont basés sur l'ontologie d'affaires REA (Resource Event Agent) (Geerts et McCarthy, 2000). Pour valider notre approche, nous l'avons appliquée à différents processus d'affaires provenant de différents domaines. Nous avons effectué des tests pratiques pour vérifier la représentation de processus d'affaires, l'applicabilité des questions et les transformations de spécialisation. Les résultats obtenus montrent que notre approche est prometteuse. Nos travaux mettent également en lumière quelques défis à relever. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Processus d'affaires, Patron d'affaires, Ontologie d'affaires, Réutilisation, Spécialisation, Chaîne de valeur, Transformation de modèles.
2

Réutilisation des processus d'affaires pour le développement de systèmes d'information

Bou Jaoude, Guitta January 2004 (has links)
Mémoire numérisé par la Direction des bibliothèques de l'Université de Montréal.
3

Vérification de processus BPEL à l'aide de promela-spin

Chami, Aida January 2008 (has links) (PDF)
L'objectif de notre travail de recherche est de vérifier si un processus BPEL satisfait sa spécification d'interface représentant son comportement externe en utilisant la vérification de modèles. Dans ce mémoire, nous présentons essentiellement l'approche de notre logiciel qui permet dans un premier temps de traduire un processus BPEL en modèle Promela et une expression d'interface en assertion de traces, et par la suite, il lance la vérification en utilisant l'outil Spin. Cette vérification du comportement du processus concret se fait par rapport à une spécification abstraite de son interface comportementale, c'est-à-dire, nous vérifions uniquement ce qui est visible à l'exterieur du processus. Nous expliquons les étapes franchies pour atteindre notre objectif et nous montrons à l'aide d'exemples que notre logiciel est fonctionnel.
4

Consolidation des commandes dans la grande distribution

Béliveau, Martin 05 1900 (has links) (PDF)
Les entreprises dans l'industrie du commerce au détail ont vu leur rôle et leur influence augmenter depuis les vingt dernières années. Considérées auparavant comme de simples marchands face aux manufacturiers, ce sont maintenant des joueurs importants dans la chaîne d'approvisionnement au point qu'ils en sont devenus les donneurs d'ordre. Ces entreprises, qui ont des fournisseurs à travers le monde font face à des questions classiques d'approvisionnement: Est-ce que l'entreprise devrait acheter en grande quantité pour bénéficier des économies d'échelle en transport tout en risquant de stocker en trop grande quantité? Devrait-elle plutôt commander par petits lots pour ne pas avoir besoin de stocker, mais à un coût de transport plus élevé? Ce que j'explore ici est une approche appliquée depuis un certain temps dans l'industrie du commerce au détail, mais qui est peu traitée dans la littérature scientifique. Elle consiste à coordonner les commandes de plusieurs fournisseurs pour les grouper dans un même conteneur. Cette consolidation de commandes permet à la fois de commander des quantités en petits lots tout en contrôlant les coûts de transports. Ce mémoire est une étude de cas sur la réingénierie de processus d'une entreprise dans le commerce au détail. Il présente un modèle mathématique classique, le « bin packing », qui permet de modéliser cette pratique et de la comparer avec une politique de transport dédié (Full container load ou FCL) ou par un service de consolidation de fret (less than container load ou LCL). À partir d'une simulation Monte-Carlo, nous démontrons que la consolidation de commandes peut donner des réductions de coût total d'approvisionnement de 4,6% comparé au service LCL et 7,48% par rapport à une politique de commande dédié. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Consolidation de commandes, Chaîne d'approvisionnement, Commerce de détail, Réingénierie des processus, bin packing.
5

Synchronisation et optimisation de la chaîne d'approvisionnement dans le domaine de la production de volailles

Martins, Monica 15 March 2019 (has links)
L’industrie de la volaille est en pleine croissance au cours des dernières décennies. Au Québec, les producteurs de volailles sont organisés en association dans une complexe chaîne d’approvisionnement. Cette chaîne suit les principes de l’agriculture contractuelle sur un marché basé sur la gestion de l’offre. La gestion de l’offre, parmi d’autres règles, établit le prix de vente de la volaille aux épiceries. Cependant, il existe un marché spécialisé pour la volaille où le prix de vente n’est pas contrôlé par la gestion de l’offre. Ce marché spécialisé comprend le besoin de volaille fraîche de la restauration et des rôtisseries. Il est beaucoup plus profitable pour les producteurs d’approvisionner ce marché spécialisé. La coopérative partenaire de cette recherche est formée par des producteurs de volailles pour abattre et vendre leur production. La coopérative veut ajouter de la valeur à ses propriétaires en augmentant sa participation au marché spécialisé de la volaille. Cependant, ses produits ne sont pas toujours dans le standard de poids requis par ce marché. Ce mémoire présente l’étude du cas de cette coopérative, afin d’améliorer leurs processus opérationnels et d’obtenir des produits dans le poids standard établi par le marché spécialisé. On propose donc une solution à ce problème avec l’emploi de la programmation mathématique. L’algorithme de séparation et d’évaluation progressive (branch-and-bound) est appliqué pour l’obtention des résultats. On a trouvé une solution à la formulation mathématique proposée au problème opérationnel de la coopérative. Bien que la solution ait été obtenue avec un écart d’optimalité de 20%, la coopérative a vu qu’il était possible de gagner du temps dans son processus opérationnel si la solution était adoptée. La coopérative a donc décidé de transformer ce prototype en un vrai logiciel pour la planification de l’élevage. / The poultry industry faces a strong growth in the last decades. In Québec, poultry producers are organized in associations within a complex supply chain. This chain follows the principles of the contract farming in a market based on supply management. The supply management, among other rules, establishes the sales price of poultry to grocery stores. However, there is a specialized market for the poultry where the sale price is not controlled by the supply management. This specialized market gathers the need of fresh poultry for the restaurants and rotisseries. It is much more profitable for the producers to supply this specialized market. The cooperative partner of this research is composed of poultry producers to slaughter and sell their production. This cooperative wants to add value to their owners by increasing participation in the specialized poultry market. However, their products are not always within the required weight. This master thesis presents the case study of the cooperative so that they can enhance their operational processes and have the products within the standard weight established by the specialized market. We propose a solution to this problem by using mathematical programming. The branch-and-bound algorithm is used for obtaining the results. We found a solution for the mathematical formulation proposed for the operational problem. Even though the solution was obtained with an optimization gap of 20%, the cooperative noticed an opportunity to save time on the daily work in its operational process if the solution is adopted. So, the cooperative decided to transform this prototype in a real software for their production planning.
6

Méthodologie de transformation leagile en développement de produits pour l'industrie du luxe

Lemieux, Andrée-Anne 07 October 2013 (has links) (PDF)
Les entreprises de l'industrie du luxe sont aujourd'hui soumises à une pression constante de la part des marchés pour développer et produire une plus grande variété de nouveaux produits dans des délais toujours plus courts. Néanmoins, cela doit se réaliser en répondant tout à la fois aux critères fondamentaux de l'industrie tels que concevoir l'unique, réaliser l'extravagance et rendre le produit à son plus haut niveau de qualité. L'amélioration des processus de développement de produits par les paradigmes du lean et de l'agilité connus sous le terme "leagility" peut apporter des réponses à ces défis. Poursuivis conjointement, les objectifs du lean et de l'agilité se focalisent d'une part sur l'élimination des gaspillages tout en créant un flux continu sur la chaîne de valeur et d'autre part, se concentrent sur une réponse proactive face à la demande des marchés. Cependant, considérant la multiplicité de techniques et d'outils leagiles, il n'est pas simple pour une organisation de sélectionner les initiatives de transformation les plus performantes ainsi que les activités à réaliser afin de répondre efficacement aux besoins d'amélioration spécifique relatifs aux objectifs stratégiques de l'entreprise. Définir, déployer et piloter un plan de transformation cohérent par rapport à la vision de l'organisation et considérant son niveau de maturité d'adoption des bonnes pratiques en développement de produits requièrent une rigueur et une implication soutenue des membres de l'organisation ainsi qu'une vision claire des objectifs à atteindre lesquels s'illustreront par des résultats tangibles et mesurables. Reconnaissant cette difficulté industrielle, cette thèse propose une méthodologie de transformation leagile en développement de produits permettant de conduire la transformation d'une organisation sur tout son cycle de vie allant de l'initialisation de la vision jusqu'au pilotage des initiatives d'amélioration leagiles de manière incrémentale. En d'autres termes, l'approche soutient les utilisateurs et les guide dans la conduite d'un diagnostic de maturité, dans la sélection des leviers d'amélioration appropriés, dans le choix des outils et des techniques d'amélioration associés ainsi que dans la construction et dans le déploiement d'un plan d'intervention reposant sur une séquence détaillée d'activités prenant en compte les bonnes pratiques de la conduite du changement.
7

Méthodologie de transformation leagile en développement de produits pour l'industrie du luxe / Leagile transformation methodology for product development in the luxury industry

Lemieux, Andrée-Anne 07 October 2013 (has links)
Les entreprises de l’industrie du luxe sont aujourd’hui soumises à une pression constante de la part des marchés pour développer et produire une plus grande variété de nouveaux produits dans des délais toujours plus courts. Néanmoins, cela doit se réaliser en répondant tout à la fois aux critères fondamentaux de l’industrie tels que concevoir l’unique, réaliser l’extravagance et rendre le produit à son plus haut niveau de qualité. L’amélioration des processus de développement de produits par les paradigmes du lean et de l’agilité connus sous le terme «leagility» peut apporter des réponses à ces défis. Poursuivis conjointement, les objectifs du lean et de l’agilité se focalisent d’une part sur l’élimination des gaspillages tout en créant un flux continu sur la chaîne de valeur et d’autre part, se concentrent sur une réponse proactive face à la demande des marchés. Cependant, considérant la multiplicité de techniques et d’outils leagiles, il n’est pas simple pour une organisation de sélectionner les initiatives de transformation les plus performantes ainsi que les activités à réaliser afin de répondre efficacement aux besoins d’amélioration spécifique relatifs aux objectifs stratégiques de l’entreprise. Définir, déployer et piloter un plan de transformation cohérent par rapport à la vision de l’organisation et considérant son niveau de maturité d’adoption des bonnes pratiques en développement de produits requièrent une rigueur et une implication soutenue des membres de l’organisation ainsi qu’une vision claire des objectifs à atteindre lesquels s’illustreront par des résultats tangibles et mesurables. Reconnaissant cette difficulté industrielle, cette thèse propose une méthodologie de transformation leagile en développement de produits permettant de conduire la transformation d’une organisation sur tout son cycle de vie allant de l’initialisation de la vision jusqu’au pilotage des initiatives d’amélioration leagiles de manière incrémentale. En d’autres termes, l’approche soutient les utilisateurs et les guide dans la conduite d’un diagnostic de maturité, dans la sélection des leviers d’amélioration appropriés, dans le choix des outils et des techniques d’amélioration associés ainsi que dans la construction et dans le déploiement d’un plan d’intervention reposant sur une séquence détaillée d’activités prenant en compte les bonnes pratiques de la conduite du changement. / .Luxury industry companies are subjected to constant pressure from markets to develop and produce more varieties of new products in shorter delays. Nevertheless, this must be realized without compromising fundamental criterion such as designing unique products, developing extravagance, achieving top quality level and renewing the offering while, at the same time, retaining the brand image and elitism of the product. Lean and agile concepts, known by the term “leagility”, offer potential answers for facing these challenges and to improve product development processes . Pursued together, lean and agile objectives focalize on waste elimination while creating a continuous flow on the value chain. However, considering the large number of leagile techniques and tools, it is not easy for an organization to select the most efficient transformation initiatives and the most adequate activities to be implemented to meet achieve their strategic objectives. Defining, deploying, and steering a consistent transformation plan in line with the organisation’s vision and its level of maturity in terms of adoption of best practices calls for rigour and considerable involvement of the organisation members, as well as a clear vision of the objectives to be achieved. This thesis proposes a leagile transformation methodology for guiding industrials in a product development organisation transformation along its entire life cycle from the definition of a clear vision to the deployment of leagile improvement initiatives. The proposed approach supports users in conducting a maturity diagnostic, in selecting appropriate levers for improvement, in choosing related tools and related improvement techniques with the aim of constructing, and rolling out a transformation plan which relies on change management best practices.
8

Adaptation des processus collaboratifs par coordination des changements et migration des instances

Lévesque, Enrico 08 1900 (has links) (PDF)
Le changement en entreprise a toujours été une réalité. De ce fait, les processus d'affaires subissent des altérations régulièrement. La flexibilité des systèmes de gestion des processus est donc cruciale. Puisque les processus d'affaires s'exécutent habituellement sur une longue période, la capacité des systèmes d'effectuer ces changements aux processus lorsqu'ils sont en cours d'exécution est quasi indispensable. Grâce aux architectures fondées sur les services, plusieurs organisations indépendantes peuvent contribuer à la réalisation d'une chorégraphie de processus. La complexité de gestion du changement augmente alors en fonction du nombre de participants. Des changements dans de telles chorégraphies doivent être coordonnés au niveau des contrats, des schémas des processus et des instances actives en collaboration. Notre approche de gestion du changement tient compte de tous ces aspects. Nous proposons un protocole pour coordonner le changement dans des chorégraphies de processus, le Change Protocol for Collaboration (CPC). Il assure que les changements soient traités par tous les participants. Nous proposons en plus une méthode d'adaptation dynamique des processus collaboratifs par migration des instances, et ce, de manière semi-automatisée. Aucune solution d'adaptation dynamique n'avait encore été proposée tenant compte de la collaboration d'instances actives. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : architecture fondée sur les services, processus d'affaires, processus collaboratifs, chorégraphie, évolution des processus, coordination du changement, changement dynamique, migration des instances.
9

Comment la répartition des rôles et tâches influence l'efficacité du support et des opérations informatiques

Bouvrette, Nicolas 05 1900 (has links) (PDF)
Cette recherche porte sur les facteurs d'influence de l'efficacité des opérations et du support TI. Plus précisément nous cherchons à connaître l'impact de la répartition des rôles et des tâches sur l'efficacité. En identifiant ces facteurs, il serait possible d'aider de futures recherches ou projets afin de modéliser une situation organisationnelle optimale. Plusieurs référentiels connus ont tenté de généraliser les meilleures pratiques dans ce domaine, mais ce sujet reste largement sous-exploité par le milieu académique. Nous avons donc tenté de percer le mystère des facteurs d'influence et de comprendre si la répartition de rôles et des tâches a un impact important sur l'efficacité. En second lieu, plusieurs autres variables ont été ajoutées à l'analyse telles que la maturité, la performance, les outils, les compétences et la situation professionnelle. C'est à l'aide des référentiels existants (ITIL, COBIT, MOF, etc.) que la revue de littérature a permis d'établir les variables entourant la question principale de cette recherche. Les facteurs d'influence retenus pour cette recherche ont alors été utilisés afin de construire un questionnaire permettant de faire la lumière sur les interrelations existantes dans le secteur professionnel montréalais. Une fois les données collectées, plusieurs méthodes d'analyse statistique ont été utilisées afin de trouver toutes relations existantes parmi ces variables. Les résultats sont quand même intéressants, même s'ils démontrent que la répartition des rôles et des tâches semble avoir une faible influence sur l'efficacité. On explique en partie cette situation à l'aide des variables concernant l'expertise requise afin d'exécuter les tâches spécifiques aux opérations et support TI. Le résultat final semble sensiblement le même, peu importe qui est responsable de ces tâches. Ce même constat s'applique autant aux tâches bien maîtrisées que celles moins connues par les professionnels du secteur. Par contre, d'autres liens seront découverts et discutés, tels que l'influence de l'utilisation d'outils sur la performance ainsi que celle de la maturité sur l'efficacité. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : rôles, tâches, opérations, support, TI, efficacité, performance, maturité, outils, ITIL, COBIT, MOF.
10

Approches intégrées de gestion de la demande dans l'industrie de bois d'œuvre

Ben Ali, Maha 15 October 2019 (has links)
Les entreprises du bois d’oeuvre ont besoin d’une part de synchroniser les activités de production, d’approvisionnement et de ventes, et d’autre part, de maximiser les profits face à une demande hétérogène et saisonnière. L’objectif de cette thèse de doctorat est de développer et d’évaluer de nouvelles approches intégrées de gestion de la demande dans un contexte de capacité limitée, afin de mieux orienter ces entreprises de façon à maximiser les profits et à améliorer la satisfaction des clients les plus prioritaires. Le cas d’étude, inspiré de la réalité des entreprises du bois d’oeuvre québécoises, considère différents clients hétérogènes, des processus de production divergents et plusieurs usines oeuvrant dans un mode de fabrication pour les stocks, où les plans d’approvisionnement, de production et de ventes sont pilotés par les prévisions de la demande et des prix. Dans cette thèse, on commence par définir un cadre décisionnel mutiniveau afin de supporter les décisions d’allocation prises aux niveaux tactique et opérationnel, ainsi que les promesses de livraison conclues en temps réel. En particulier, on propose un processus de gestion de la demande intégrant la planification des ventes et des opérations (S&OP) avec la promesse de livraison basée sur les concepts de gestion des revenus : une nouvelle formulation mathématique, intégrant un modèle S&OP adapté à l’industrie du bois d’oeuvre et un modèle de promesse de livraison utilisant des limites de réservation imbriquées, est fournie. Cette formulation offre la possibilité de changer les décisions d’allocation en temps réel tant que les commandes fermes ne sont pas expédiées. Une plateforme d’optimisation et de simulation en horizon roulant est développée afin d’évaluer la valeur de l’intégration de la planification des ventes et des opérations et de la gestion des revenus. Les résultats de simulation ont démontré la capacité d’un processus intégrant le S&OP et la gestion des revenus, dans un contexte de capacité limitée et face à une demande hétérogène et saisonnière, à réaliser des meilleurs profits et à mieux satisfaire les clients prioritaires que les processus conventionnels de gestion de la demande. La plateforme d’optimisation et de simulation développée est utilisée, dans une seconde étape, pour étudier la performance de différents processus intégrés de gestion de la demande face à différentes situations du marché. En effet, on compare différentes séquences d’arrivée des commandes et deux approches de promesse de livraison. A cette fin, on adopte une nouvelle procédure de planification et d’analyse des expériences dans un contexte de gestion de la chaîne d’approvisionnement : un plan de remplissage d’espace est utilisé pour définir des scénarios variés du marché et des métamodèles de krigeage sont générés pour analyser les résultats. L’analyse des résultats a mis en évidence l’amélioration potentielle de performance qu’on peut atteindre en utilisant les concepts de gestion des revenus et a démontré l’impact de la séquence d’arrivée des commandes sur le profit annuel et le niveau de satisfaction des clients prioritaires. Les implications managériales qui découlent de cette analyse sont également présentées. Dans une troisième étape, on analyse l’effet de la substitution et de certains concepts de gestion des revenus. En particulier, on investigue l’intérêt d’offrir à certains clients privilégiés un produit de qualité supérieure au prix du produit original demandé (soit l’équivalent d’un sur-classement pour les entreprises de service), ce qui est une pratique assez commune dans l’industrie du bois d’oeuvre. À cette fin, on introduit la dimension produit dans le modèle de promesse de livraison basée sur les concepts de gestion des revenus et on mène une simulation en horizon roulant afin de comparer différentes approches intégrées de promesse de livraison. Les résultats de simulation soulignent l’efficacité d’une approche de promesse de livraison intégrant le sur-classement et les concepts de gestion des revenus, comparée aux pratiques communes utilisées pour satisfaire la demande dans un contexte de capacité limitée. En effet, le sur-classement s’avère significativement bénéfique s’il est associé aux concepts de gestion des revenus, vu que l’utilisation de limites de réservation empêche de proposer un sur-classement si le produit en question a été alloué à des commandes plus rentables. / This thesis addresses the need of softwood lumber firms operating in a supply-constrained environment and facing heterogeneous and seasonal market, to synchronize between the different business units of supply chain and to maximize profits. The objective is to develop and to evaluate new integrated demand management approaches for limited capacity contexts in a way to maximize profits and enhance the service level offered to high-priority customers. Our case study, inspired from softwood lumber manufacturers located in Eastern Canada, considers heterogeneous customers, divergent production processes and several mills considered as an MTS environment since operations and sales plans are driven by forecasts. In this thesis, we first define a multilevel decision framework in order to support mediumterm, short-term and real-time sales decisions. We propose a demand management process integrating sales and operations planning (S&OP) and revenue management (RM) concepts : we present a new mathematical formulation integrating an S&OP network model in the softwood lumber industry and an order promising model using nested booking limits. This formulation offers the possibility of changing decisions of how confirmed orders have to be fulfilled as late as possible, which we called order reassignment. Considering current demand management practices and existing IT-systems, we developed a simulationoptimization platform in order to evaluate the demand management process performance the benefits of integrating S&OP and RM concepts in various scenarios. Simulation results provide evidence of the value of integrating RM and S&OP and show that we can offer better service level to high-priority customers and higher profit margin compared to common demand management practices. The simulation-optimization platform is used, in a second step, to investigate how an integrated demand management process, that can be configured differently, can perform facing various order arrival sequences and market disturbances. For this purpose, we use relatively novel techniques – a space-filling design and Kriging metamodeling – in supply chain settings to address the impact of decision and environmental factors on the performance of the integrated demand management process. The simulation results affirm the use of nested booking limits can be a powerful tool to maximize revenues facing different environmental conditions. We also show how order arrival sequence can play a relevant role, especially with a high customer heterogeneity. In addition, as motivated by an industrial problem, we discuss the potential implications of the analysis presented for firms operating in supplyconstrained environments, such as Canadian softwood firms. As a third step, we investigate the benefits of integrating revenue management and product substitution in a manufacturing context. We particularly examine the situation when a higher quality substitute is provided at the original product’s price, which is called an upgrade. Upgrading is a common demand fulfillment practice in the Canadian softwood lumber industry. Thus, we generalize the order promising model using nested booking limits and we add a product dimension to enable product substitution. Then, we conduct a rolling horizon simulation in order to compare different demand fulfillment approaches. The simulation results demonstrate that integrating RM and upgrading achieves better performance than common demand fulfillment approaches in a limited capacity context. The value of upgrading is more significant when integrated with RM concepts since the use of nested booking limits prevents from doing unprofitable upgrades. Thus, inventories are preserved for future profitable orders.

Page generated in 0.1158 seconds