• Refine Query
  • Source
  • Publication year
  • to
  • Language
  • 22
  • 13
  • Tagged with
  • 35
  • 35
  • 27
  • 27
  • 7
  • 6
  • 6
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • About
  • The Global ETD Search service is a free service for researchers to find electronic theses and dissertations. This service is provided by the Networked Digital Library of Theses and Dissertations.
    Our metadata is collected from universities around the world. If you manage a university/consortium/country archive and want to be added, details can be found on the NDLTD website.
1

Evaluation du risque souverain : Analyse théorique et évidence empirique / Sovereign Risk Assessment : A theorical investigation and empirical evidence

Souissi, Slim 14 October 2014 (has links)
La dette souveraine est un instrument puissant de la politique publique. Avec sa croissance rapide dans les pays développés, d'une part, et le changement fondamental de sa structure dans les pays en développement d'autre part, comprendre les déterminants du risque souverain est devenu un sujet de préoccupation majeur pour les chercheurs et les investisseurs. Cette thèse étudie les aspects du risque de défaut dans les économies avancées et émergentes. La partie théorique présente le risque de défaut souverain. Les principaux résultats montrent que le choix de la devise d'émission représente un aspect important du profil de risque de défaut d'un Etat.Dans la première, une analyse détaillée des défauts souverains en utilisant une nouvelle base de données qui inclut 100 pays observés sur la période 1996-2012 a été conduite. Les résultats montrent que la décision d'un gouvernement de faire défait diffère sensiblement selon la dénomination de la monnaie et du type des détenteurs de la dette publique. La seconde étude a permis d'apporter un nouvel éclairage sur le rating souverain. Elle démontre que les pays dont la dette est en grande partie - ou entièrement - libellée dans leur propre monnaie bénéficient d'un avantage considérable sur les pays qui émettent en devise étrangère. Dans la dernière section empirique, le prix de marché du risque souverain a été exploré. L'étude montre que les facteurs globaux influent sur la rémunération des investisseurs pour la tenue du risque souverain, mais pas le risque lui-même.Les principaux résultats impliquent que toute modélisation du risque de défaut souverain appelle à une distinction entre devise locale et devise étrangère. / Sovereign debt is a powerful instrument of the public policy. With its dramatic increase in the western economies, on the one hand, and the fundamental change of its structure in the emerging markets, on the other, understanding the determinants of the sovereign default risk has became a subject of major concern for both researchers and investors. This dissertation investigates aspects of sovereign default risk in advanced and emerging economies.The theoretical section explores the sovereign default risk. The main results show that the choice of the currency of issue represents an important aspect of the sovereign's risk profile.Three empirical studies have been conducted. In the first, a detailed analysis of the sovereign defaults using a new database which includes 100 countries observed over the period 1966-2012 has been conducted. The results show that sovereigns typically default under different economic and financial conditions depending on the bond's currency denomination and the investor's base.The key contribution of the second research is to assess the importance of the currency of issuance in the rating of sovereign debt. The study demonstrates that countries whose debt is largely - or entirely - denominated in their own currency enjoy a substantial advantage over government issuing debt in foreign currency.The last empirical section explores the market price ofs overeign risk. It arugues that the default probability on sovereign bonds is unrelated to global factors.The main results imply that any sovereign default risk modeling requires a distinction between local currency and foreign currency.
2

Modèles de risque de crédit à la consommation : étude du rôle de l'économie dans la probabilité de défaut

Brailovsky, Javier January 2008 (has links) (PDF)
Cette recherche vise à étudier les modèles de risque de crédit à la consommation et à évaluer les effets des conditions économiques sur la probabilité de défaut des emprunteurs. Dans le cadre des travaux, un modèle empirique élémentaire sera développé et estimé. Il sera tenté de vérifier si l'incorporation de variables macroéconomiques permet d'augmenter la performance du modèle de base. Une réglementation internationale a vu le jour dans les années quatre-vingt suite à de nombreuses crises bancaires. Une gestion saine et responsable du crédit doit considérer, entre autres, une évaluation adéquate du risque de crédit, et permettre de calculer le capital économique réglementaire qui est requis en fonction du niveau de risque de la banque. Cette pratique a comme objectif d'assurer une stabilité financière et d'éviter des faillites de banques lors de crises de crédit. L'utilisation des statistiques pour estimer ce type de risque remonte aux années cinquante. Initialement, les modèles étaient utilisés lors des décisions d'octroyer un prêt à un demandeur. Aujourd'hui, ils sont également utilisés pour estimer la probabilité de défaut des portefeuilles de crédit. L'analyse discriminante est la première technique d'estimation qui a été utilisée. Plusieurs autres méthodes sont couramment utilisées depuis. Ces méthodes sont soit paramétriques (régression linéaire, régression logistique, modèle de panel, etc.) ou bien, non paramétriques (arbres de décision, réseaux de neurones, etc.). Les variables prédictives du risque d'un emprunteur sont bien connues et documentées. Traditionnellement, les modèles utilisaient des caractéristiques individuelles qui évaluent le risque de l'individu (âge, sexe, occupation, revenus, etc.) et le risque transactionnel (historique de crédit, historique bancaire, etc.). De nos jours, les tendances de la recherche dans le domaine consistent à ajouter des dimensions économiques qui permettent d'évaluer le risque inhérent au marché et ainsi mieux anticiper la probabilité de défaut. Une régression logistique sera employée pour estimer le modèle. Des variables microéconomiques d'emprunteurs seront utilisées pour estimer la composante individuelle du risque, alors que des variables macroéconomiques régionales et nationales seront utilisées pour représenter le risque inhérent aux conditions du marché. Les résultats obtenus ont démontré que l'ajout de variables macroéconomiques au modèle permettait de mieux représenter l'événement de défaut. La capacité du modèle à différencier les types d'emprunteurs ainsi que son pouvoir à prédire l'événement de défaut ont aussi été améliorés quoique faiblement. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Crédit à la consommation, Risque de crédit, Régression logistique.
3

XVA analysis, risk measures and applications to centrally cleared trading / Chambres de compensation : analyse XVA, mesures de risque et applications

Armenti, Yannick 08 September 2017 (has links)
Cette thèse traite de diverses problématiques ayant trait à la gestion du collatéral dans le contexte du trading centralisé au travers des chambres de compensation. Préliminairement, nous présentons les notions de coûts de capital et coût de financement pour une banque, en les replaçant dans un cadre Black–Scholes élémentaire où le payoff d’un call standard tient lieu d’exposition au défaut d’une contrepartie. On suppose que la banque ne couvre qu’imparfaitement ce call et doit faire face à un coût de financement supérieur au taux sans risque, d’où des corrections de pricing de type FVA et KVA par rapport au prix Black–Scholes. Nous nous intéressons ensuite aux coûts auxquels une banque doit faire face lorsqu’elle trade dans le cadre d’une CCP. A cette fin, nous transposons au trading centralisé le cadre d’analyse XVA du trading bilatéral. Le coût total pour un membre de trader au travers d’une CCP est ainsi décomposé en une CVA correspondant au coût pour le membre de renflouer sa contribution au fonds de garantie en cas de pertes consécutives aux défauts d’autres membres, une MVA correspondant au coût de financement de sa marge initiale et une KVA correspondant au coût du capital mis à risque par le membre sous la forme de sa contribution au fonds de garantie. Nous remettons ensuite en cause les hypothèses réglementaires précédemment utilisées, nous intéressant à des alternatives dans lesquelles les membres auraient recours pour leur marge initiale à une tierce partie, qui posterait la marge à la place du membre en échange d’une rémunération. Nous considérons également un mode de calcul du fonds de garantie et de son allocation qui prennent en compte le risque de la chambre au sens des fluctuations de son P&L sur l’année suivante, tel qu’il résulte de la combinaison des risque de marché et des risques de défaut des membres. Enfin, nous proposons l’application de méthodologies de type mesures de risque multivariées pour le calcul des marges et/ou du fonds de garantie des membres. Nous introduisons une notion de mesures de risque systémiques au sens où elles présentent une sensibilité non seulement aux risques marginaux des composantes d’un système financier (par exemple, mais non nécessairement, les positions des membres d’une CCP), mais aussi à leur dépendance. / This thesis deals with various issues related to collateral management in the context of centralized trading through central clearing houses. In the first place, we present the notions of cost of capital and funding cost for a bank, placing them in an elementary Black–Scholes framework where the payoff of a standard call is used as the exposure at default of a counterparty. It is assumed that the bank can’t perfectly hedge this call and must face with a funding cost higher than the risk free rate, hence pricing corrections of the FVA and KVA type appear in top of the Black–Scholes price. Then, we look at the different costs that a bank has to face when trading in the CCP context. To this end, we transpose the well-known XVA analysis framework from the bilateral trading world to the central clearing one. The total cost for a member trading through a CCP is thus decomposed into a CVA corresponding to the cost for the member to reimburse its contribution to the guarantee fund in the event of losses due to the defaults of other members, a MVA which is the cost of financing its initial margin and a KVA corresponding to the cost of capital put at risk by the member in the form of its contribution to the guarantee fund. Afterwards, we question the previously used regulatory assumptions, focusing on alternatives in which members would borrow their initial margin to a third party who would post the margin instead of the member himself, and this, in exchange for remuneration. We also consider a method of computing the guarantee fund and its allocation taking into account the risk of the CCP in the sense of fluctuations of its P&L over the following year, as it results from the market risk and the counterparty risk of the members. Finally, we propose the application of multivariate risk measure methodologies for the computation of margins and/or the CCP guarantee fund. We introduce a notion of systemic risk measures in the sense that they are sensitive not only to the marginal risks of the components of a financial system (for example, but not necessarily the positions of the members of a CCP) but also to the dependence of their components.
4

Risque de crédit: modélisation et simulation numérique.

Jiao, Ying 11 December 2006 (has links) (PDF)
Cette thèse est motivée par les problèmes induits par la corrélation des défauts dans les produits dérivés de crédit. La thèse contient deux parties. La première est consacrée à analyser théoriquement les défauts successifs. On propose une nouvelle approche, basée sur la densité des probabilités conditionnelles de survie, pour traiter ce qui se passe après le premier défaut en déterminant les compensateurs des défauts successifs et en calculant les espérances conditionnelles par rapport à la filtration du marché. Dans la deuxième partie, on présente une méthode d'approximation pour calculer les prix des CDOs en utilisant la méthode de Stein et la transformation de zéro biais. On obtient un terme correcteur explicite pour l'approximation gausienne et on estime la vitesse de convergence. Les tests numériques montrent l'efficacité de cette méthode par rapport aux méthodes classiques. On établit aussi des résultats similaires pour l'approximation poisonnienne en appuyant sur des variantes discrètes de la méthode. Enfin, pour les fonctions plus régulières, on propose des correcteurs d'ordres supérieurs.
5

L’évaluation du risque de crédit des PME françaises internationalisées / The credit risk assessment of French internationalized SMEs

Modrik, Karima 16 December 2016 (has links)
Acteurs majeurs du tissu économique, les petites et moyennes entreprises (PME) font l’objet d’une attention croissante de la part des économistes depuis plusieurs années. Pour financer leur développement, ces entreprises privilégient le recours à l’endettement bancaire. Or ce mode de financement est générateur d'un risque de crédit, principalement lié à la probabilité de défaillance de l’entreprise. La question de l’évaluation du risque de crédit des entreprises est généralement abordée de manière indifférenciée. Cependant il est possible que les PME internationalisées présentent des caractéristiques spécifiques relatives à leur ouverture sur les marchés internationaux. Nous procédons à une analyse des déterminants du risque de défaillance des PME d’une part, et d'autre part, des risques auxquels elles sont confrontées dans leur processus d’internationalisation. A travers des estimations économétriques sur données de panel, nous montrons notamment que l’augmentation de l’intensité des exportations des PME françaises réduit leur probabilité de défaillance. Une PME internationalisée présente alors un risque de crédit moins important qu'une PME purement domestique. Nous montrons ensuite que cette information doit être intégrée dans la modélisation du risque de crédit, réalisée sur la base de variables financières. Celle-ci est plus performante (dans le sens d'un meilleur pouvoir prédictif)lorsque l’on estime la probabilité de défaillance à l’aide de modèles distincts pour les PME internationalisées et les PME domestiques. Selon ces résultats, l'internationalisation est un facteur important qui devrait être considéré dans la recherche future sur le risque de crédit des PME. / Small and medium-sized enterprises (SMEs) dominate the French business environment making a significant contribution to the national economy. Unsurprisingly, an extensive set of empirical studies explores critical issues that affect SMEs including factors that can reduce the credit risk associated with bank debt. Despite that internationalisation has a number of key characteristics that can influence credit risk, the nexus between internationalisation and credit risks remains underexplored. This thesis aims to address this knowledge gap by examining this nexus for a panel of French SMEs. To do so, the thesis estimates the effect of export intensity of French SMEs on their default probability. Key findings illustrate that internationalisation plays a critical role in decreasing the credit risk. Motivated by these results, the thesis assesses the relationship between internationalisation and modelling credit risk through evaluating the effect of several financial variables on default probability of domestic and international SMEs, separately. Interestingly, the findings reveal that modelling the credit risk of SMEs could be improved by considering domestic and international SMEs separately. According to these findings, internationalisation is one of the most important factors that should be considered in future research in relation to SMEs.
6

Le crédit sous Bâle II - un dispositif néolibéral de financiarisation en pratiques / Credit under Basel II : a neoliberal device for financializing credit relationships in practices

Baud, Céline 12 July 2013 (has links)
Comment la réglementation internationale organise-t-elle la régulation des activités de crédit ? Pour répondre à cette question, cette thèse propose d’analyser le dispositif prudentiel relatif aux risques de crédit issu de la réforme des Accords de Bâle de 2004, dits « Accords de Bâle II », et de suivre ce dispositif des lieux institutionnels de sa production – le Comité de Bâle – à son interprétation dans les pratiques quotidiennes d’une banque. La thèse décrit la communauté transnationale et le projet libéral qui ont initié le processus de réforme des Accords de Bâle. Puis, elle analyse le dispositif réglementaire lui-même et montre qu’il marque un basculement vers un mode de gouvernement néolibéral qui est couplé avec un projet de financiarisation des activés de crédit. Enfin, la thèse étudie la manière dont le nouveau dispositif réglementaire a été mise en œuvre dans une banque mutualiste française spécialisée dans le financement des PME et conclut que la nouvelle réglementation participe activement au désencastrement et à la financiarisation des relations de crédit. / How does international regulation organize credit activities ? In order to address this question, this thesis analyzes the regulatory standards for assessing and controlling credit risks defined by the 2004 reform of the Basel Agreements on Capital Adequacy, the so-called Basel II Agreements, and it traces the genealogy of these standards from where and when they have been constructed – in the Basel Committee from 1998 to 2004 – down to their effects on the daily practices of a bank. The thesis describes the transnational community and the liberal project that launched the Basel Agreements reform process. Then it analyzes the regulatory framework itself and suggests that Basel II marks a shift within the regulatory regime of credit risk. Indeed it demonstrates that the norms are embedded in a financialized representation of credits and that they are implemented following a neoliberal mode of government. Finally, the thesis investigates how the new norms have been translated into a french cooperative bank specialized in SME lending and it concludes that the new regulatory framework is actively participating in the disembeddedness and in the financialization of credit relationships.
7

Credit risk determinants and connections in the euro zone / Les déterminants et les connections du risque de crédit dans la zone euro

Ben yahya, Amina 04 November 2014 (has links)
Le déclenchement de la dette des Subprime en 2007, suivie de la crise de la dette Européenne en 2011, a attiré l'attention vers le risque de crédit, ses causes et ses implications. Depuis, Les décideurs des politiques économiques cherchent à trouver un moyen pour réguler les mouvements sur le marché des obligations et des dettes. Ainsi, sous l'impulsion du Conseil de stabilité financière, les accords de Bâle III sont apparus. Ce sont des réformes visant à renforcer le système financier afin d'affirmer la solidité financière des banques en imposant des conditions d'emprunt dont un niveau minimum de capitaux propres. Les travaux étudiant les risque de crédit avec ses différentes façades ont connu un boom. Il y a notamment la modélisation du risque de crédit qui s'est énormément développée. Cette thèse s'inscrit dans une branche macroéconomique à l'échelle Européenne. Nous essayons d'identifier les déterminants du risque de crédit aux niveaux souverains et bancaires et d'étudier les connections entre les deux. Dans une première partie, nous utilisons une modélisation Autoregressive à retards échelonnés1(ARDL) an de définir les déterminants macroéconomiques d'un échantillon de pays européens. Nous suggérons que le risque de crédit de ces derniers dépend largement des fondamentaux macroéconomiques avec des élasticités différentes selon la santé économique du pays. Plus précisément, nous trouvons que l'endettement a des effets opposés suivant le niveau du risque de crédit du pays. Dans la deuxième partie, nous nous intéressons aux déterminants du risque de crédit d'un échantillon de groupes bancaires Européens. Depuis 2007, Ces derniers ont été affectés par les deux crises (Subprime et la crise de la dette Européenne). Les relations de long terme dénies selon les tests de cointégration via l'approche des Bounds Tests 2, montrent qu'une dévaluation de l'Euro baisse le risque de crédit des banques étudiées en rendant leurs dettes libellées en Euro moins coûteuses. Aussi, notre analyse indique que la valeur de marché de l'entité ainsi que l'indice boursier dans lequel la banque est inscrite sont inconsistant dans l'explication du risque de crédit de cette dernière. Dans la dernière partie nous étudions les relations de causalité entre les risques de crédit des entités souveraines et bancaires étudiées dans les chapitres précédents. Les tests de causalité au sens de Granger révèlent que les relations trouvées sont asymétriques et dynamiques. Ces liens varient considérablement en fonction de l'état de l'économie de la région. L'analyse montre aussi que juste avant les période de grandes turbulences financières, notamment les crises financières, le transfert du risque de crédit est très important augmentant ainsi les contagions et par la suite le risque systémique. Cependant, la propagation de la méfiance et de la prudence pendant les périodes d'incertitude et des crises, fait baisser significativement le transfert du risque de crédit. Ceci s'accentue dans une zone monétaire comme la zone Euro puisque les pays adoptent forcément les mêmes politiques monétaires voire fiscales malgré leur hétérogénéité. / The outbreak of the Subprime debt in 2007, followed by the European debt crisis in 2011, drew attention to credit risk, its causes and implications. Since then, the economic policy makers are seeking to and a way to regulate the movementson the bond and debt market. Thus, the Basel III appeared under the guidance of the Financial Stability Board. These are reforms aiming at strengthening the financial system in order to assert the financial soundness of banks by imposingloan conditions and requirements including a minimum level of Capital. Works studying the credit risk with its diferent fronts boomed. Credit risk modeling has expanded tremendously. This thesis fits into a macroeconomic branchon a European scale. We try to identify the determinants of credit risk on the sovereign and banking levels and to study the connections between both. In the first section, Using Autoregressive Distributed Lag Modeling (ARDL), weempirically investigate the link between the macroeconomic fundamentals and sovereign credit risk for particular countries in the Euro zone. The studied sample was affected by disadvantageous economic conditions. We did not retain the same macroeconomic factors to explain the risk of default for the selected countries. The results, indicate that the reditworthiness of the studied entities depends largely on macroeconomic fundamentals with various elasticities which require a different economic policy for each country. The assessment of the results shows that the unemployment rate is the most influential variable especially for countries with disadvantageous economic conditions. The estimated relationships are globally stable in the long run (for 7 out of 9 countries), while the short run links are rare (except the unemployment rate). In the second section, we investigate the long-run relationships between European Banks' Credit default swap spreads and contextual factors using Bounds testing approach to cointegration (ARDL-ECM). The results reveal that in the long run, an increase of the inflation and/or the home countries' credit risk rise the European banks' credit risk as measured by credit default swap spreads. The estimatessuggest that the devaluation of the Euro, makes Euro-denominated debt less costly which lowers the credit risk of the European entities. Yet, unlike what is expected, our analysis shows that the market value of an entity as well as the stock index in which the firm is registered are becoming insignificant in explaining its credit risk. In this last section, we investigate the evolution and the expansion of the CDS network among the studied entities over the 2008 - 2013 period by splitting it intothree sub-periods. We highlight the variation of the connectedness according to the financial and economic characteristics of each studied sub-period. We found that the resulting relationships are not symmetrical and that they vary considerablydepending on the state of the region economy. We also show that just before huge financial turmoil phases, the risk transfer is very important increasing contagion and the systemic risk, while it drops significantly during uncertainty times marked by mistrust spread. This is particularly important in the European Union as countries adopt the same monetary policies while being heterogeneous.
8

Scoring pour le risque de crédit : variable réponse polytomique, sélection de variables, réduction de la dimension, applications / Scoring for credit risk : polytomous response variable, variable selection, dimension reduction, applications

Vital, Clément 11 July 2016 (has links)
Le but de cette thèse était d'explorer la thématique du scoring dans le cadre de son utilisation dans le monde bancaire, et plus particulièrement pour contrôler le risque de crédit. En effet, la diversification et la globalisation des activités bancaires dans la deuxième moitié du XXe siècle ont conduit à l'instauration d'un certain nombre de régulations, afin de pouvoir s'assurer que les établissements bancaires disposent de capitaux nécessaires à couvrir le risque qu'ils prennent. Cette régulation impose ainsi la modélisation de certains indicateurs de risque, dont la probabilité de défaut, qui est pour un prêt en particulier la probabilité que le client se retrouve dans l'impossibilité de rembourser la somme qu'il doit. La modélisation de cet indicateur passe par la définition d'une variable d'intérêt appelée critère de risque, dénotant les "bons payeurs" et les "mauvais payeurs". Retranscrit dans un cadre statistique plus formel, cela signifie que nous cherchons à modéliser une variable à valeurs dans {0,1} par un ensemble de variables explicatives. Cette problématique est en pratique traitée comme une question de scoring. Le scoring consiste en la définition de fonction, appelées fonctions de score, qui retransmettent l'information contenue dans l'ensemble des variables explicatives dans une note de score réelle. L'objectif d'une telle fonction sera de donner sur les individus le même ordonnancement que la probabilité a posteriori du modèle, de manière à ce que les individus ayant une forte probabilité d'être "bons" aient une note élevée, et inversement que les individus ayant une forte probabilité d'être "mauvais" (et donc un risque fort pour la banque) aient une note faible. Des critères de performance tels que la courbe ROC et l'AUC ont été définis, permettant de quantifier à quel point l'ordonnancement produit par la fonction de score est pertinent. La méthode de référence pour obtenir des fonctions de score est la régression logistique, que nous présentons ici. Une problématique majeure dans le scoring pour le risque de crédit est celle de la sélection de variables. En effet, les banques disposent de larges bases de données recensant toutes les informations dont elles disposent sur leurs clients, aussi bien sociodémographiques que comportementales, et toutes ne permettent pas d'expliquer le critère de risque. Afin d'aborder ce sujet, nous avons choisi de considérer la technique du Lasso, reposant sur l'application d'une contrainte sur les coefficients, de manière à fixer les valeurs des coefficients les moins significatifs à zéro. Nous avons envisagé cette méthode dans le cadre des régressions linéaires et logistiques, ainsi qu'une extension appelée Group Lasso, permettant de considérer les variables explicatives par groupes. Nous avons ensuite considéré le cas où la variable réponse n'est plus binaire, mais polytomique, c'est-à-dire avec plusieurs niveaux de réponse possibles. La première étape a été de présenter une définition du scoring équivalente à celle présentée précédemment dans le cas binaire. Nous avons ensuite présenté différentes méthodes de régression adaptées à ce nouveau cas d'étude : une généralisation de la régression logistique binaire, des méthodes semi-paramétriques, ainsi qu'une application à la régression logistique polytomique du principe du Lasso. Enfin, le dernier chapitre est consacré à l'application de certaines des méthodes évoquées dans le manuscrit sur des jeux de données réelles, permettant de les confronter aux besoins réels de l'entreprise. / The objective of this thesis was to explore the subject of scoring in the banking world, and more precisely to study how to control credit risk. The diversification and globalization of the banking business in the second half of the twentieth century led to introduce regulations, which require banks to make reserves to cover the risk they take. These regulations also dictate that they should model different risk indicators, among which the probability of default. This indicator represents the probability for a client to find himself in the incapacity to pay back his debt. In order to predict this probability, one should define a risk criterion, that allows to distinguish the "bad clients" from the "good clients". In a more formal statistical approach, that means we want to model a binary variable by an ensemble of explanatory variables. This problem is usually treated as a scoring problem. It consists in the definition of functions, called scoring functions, which interpret the information contained in the explanatory variables and transform it into a real-value score note. The goal of such a function is to induce the same order on the observations than the a posteriori probability, so that the observations that have a high probability to be "good" have a high score, and those that have a high probability to be "bad" (and thus a high risk for the bank) have a low score. Performance criteria such as the ROC curve and the AUC allow us to quantify the quality of the order given by the scoring function. The reference method to obtain such scoring functions is the logistic regression, which we present here. A major subject in credit scoring is the variable selection. The banks have access to large databases, which gather information on the profile of their clients and their past behavior. However, those variables may not all be discriminating regarding the risk criterion. In order to select the variables, we proposed to use the Lasso method, based on the restriction of the coefficients of the model, so that the less significative coefficients will be fixed to zero. We applied the Lasso method on linear regression and logistic regression. We also considered an extension of the Lasso method called Group Lasso on logistic regression, which allows us to select groups of variables rather than individual variables. Then, we considered the case in which the response variable is not binary, but polytomous, that is to say with more than two response levels. The first step in this new context was to extend the scoring problem as we knew in the binary case to the polytomous case. We then presented some models adapted to this case: an extension of the binary logistic regression, semi-parametric methods, and an application of the Lasso method on the polytomous logistic regression. Finally, the last chapter deals with some application studies, in which the methods presented in this manuscript are applied to real data from the bank, to see how they meet the needs of the real world.
9

L’impact des mécanismes de gouvernance dans la gestion des risques bancaires et la performance des banques. "Cas de la France , l’Allemagne et le Japon" / Impact of governance mechanisms in managing banking risks and performance. The case of France, Germany and Japan

Toumi, Sirine 12 December 2016 (has links)
Cette thèse porte sur l’étude des mécanismes internes de gouvernance bancaire et leurs effets sur le risque de crédit et la performance bancaire. A partir d’un échantillon composé de 13 banques françaises, 13 allemandes et 20 japonaises cotées durant la période 2005 – 2012, nous essayons de détecter l’impact des caractéristiques de gouvernance bancaire, à travers les conseils d’administration et leurs différents comités, en premier lieu sur le risque du crédit, et en deuxième lieu sur la performance bancaire. Nos résultats montrent que les mécanismes internes de gouvernance affectent certes, le niveau des crédits non performants et la performance financière des banques, mais avec des effets plutôt mitigés. Ils révèlent également des divergences entre les banques des pays étudiés. / The study of the internal mechanisms of governance in particular the board of directors and its relationship with the credit risk as well as the performance is the main subject of this thesis. From a sample of 13 French banks, 13 German and 20 Japanese rated during the period 2005 - 2012, we are trying to detect the impact of the characteristics of the Board of Directors and its committees on the credit risk, and on the banking performance. Our results show that the internal mechanisms of governance affect certainly, the level of appropriations non-performing assets and the financial performance of banks, but with mixed effects; they reflect this divergence between countries.
10

Modélisation en risque de crédit. Calibration et discrétisation de modèles financiers

Alfonsi, Aurélien 06 1900 (has links) (PDF)
Le premier volet de cette thèse traite du marché du risque de crédit. Après un bref chapitre introductif à ce marché et à sa modélisation, nous introduisons un modèle à intensité de défaut baptisé SSRD pour Shifted Square-Root Diffusion. Ce modèle a pour qualité principale de pouvoir être automatiquement calibré aux prix des Credit Default Swaps observés sur le marché. En outre, il permet d'avoir une intensité de défaut et un taux d'intérêt dépendants entre eux. Ensuite, nous présentons une nouvelle classe de fonctions copules appelées "copules périodiques" car leur construction est basée sur des fonctions périodiques. Les copules interviennent en risque de crédit dans la modélisation jointe de plusieurs instants de défaut. Les copules périodiques permettent de balayer un large spectre de dépendances, de C- à C+ en passant par C

Page generated in 0.0926 seconds