• Refine Query
  • Source
  • Publication year
  • to
  • Language
  • 94
  • 2
  • 1
  • 1
  • Tagged with
  • 107
  • 52
  • 22
  • 19
  • 17
  • 13
  • 13
  • 13
  • 12
  • 10
  • 10
  • 9
  • 8
  • 8
  • 8
  • About
  • The Global ETD Search service is a free service for researchers to find electronic theses and dissertations. This service is provided by the Networked Digital Library of Theses and Dissertations.
    Our metadata is collected from universities around the world. If you manage a university/consortium/country archive and want to be added, details can be found on the NDLTD website.
1

Théâtre et sacré : analyse d'une interculturalité dramatique dans les oeuvres de Paul Claudel et d'Elie Wiesel The theatre and the sacred : analysis of dramatic cross-cultural dimension in the works of Paul Claudel and Elie Wiesel

Kessous, Guila Clara 8 September 2008 (has links)
Cette étude porte sur une étude comparée de six pièces de théâtre de deux auteurs Paul Claudel et Elie Wiesel montrant comment chacun positionne sa culture religieuse par rapport à l'art dramatique. Organisée en trois parties, cette thèse joue ainsi sur deux corpus : un corpus classique de tradition chrétienne (Paul Claudel) croisé à un corpus de tradition juive (Elie Wiesel). Après avoir démontré l'interculturalité existante au coeur des sources même des deux auteurs (étude comparée du théâtre juif et chrétien) dans une première partie, la réflexion s'axe sur la multiculturalité entre les deux auteurs qu'elle oppose en montrant la conception que chacun a de l'"autre" en tant qu'ennemi dans la quête de cet " Autre" qu'est Dieu au théâtre (opposition de la tradition chrétienne et la tradition juive). La troisième partie de la thèse s'attache à une dimension transculturelle dépassant le culturel et envisageant des "schèmes" identitaires communs aux deux visions théâtrales. Des questions d'ordres philosophiques (utilité du péché, nature de Dieu,…) surgissent étroitement liées à la théâtralité comme outil de communication d'un sacré universel. La conclusion ouvre sur une possibilité du théâtre comme média du sacré, dépassant le religieux pour accéder à un humanisme plus global. Cette étude met notamment en exergue une origine nouvelle du mot "théâtre" faisant reposer la notion non sur l'étymologie traditionnelle attestée communément "lieu où l'on voit" mais, se fondant sur la double racine grecque "thea-tron" : "moyen pour atteindre la vision". Point de départ de l'étude, cette prémisse conditionne la recherche pour donner lieu à une problématique sur l'apport du théâtre comme "média" de la vision religieuse au XXeme siècle au travers de deux auteurs de confessions radicalement différentes. Au centre exact de l'étude, on notera le recours à la philosophie et la mention des philosophes E. Lévinas (la théorie du face-à-face) et J.P. Sartre (sa première pièce écrite en captivité) qui fonctionnent comme pierres de touche de la problématique de l'"Autre" au théâtre. This work is a continuation of the Master's thesis named "Theatre and the sacre : Theater of the sacrifice or sacrifice of the theater in The Satin shoes by P. Claudel and the Dybbuk by P. Anski". One can find there the same concern for sacredness in the theater from a very specific angle : "the transmission of the sacred through two archetypes : the form of christian mystery and the traditional form of the purim spiel", which are the objects of a comparative analysis and which are the catalysts for dramatic intercultural spirituality in the two examined works. This study focuses thus more specifically on the actual literary content through an analysis of archetypical forms and of their dramatic expressions with E. Wiesel and P. Claudel. Without joining in an ordinary religious polemic, the aim of this study is to show what the creative madness which is about to happen in front of a public is, by analyzing aesthetic preoccupations (according to the culture of the two authors), artistic ones (the influence of the music and of the time) and, of course, pure dramatic preoccupations (analysis of the writing, of the dramaturgy, semiology,...). The numerous biblical allusions of these two works will also be considered. Does this mean that we deal with a religious theater, with divine mysteries that one has to read as acts of faith ? On the contrary, the pre-existing religion occurs here as a catalyst of the sacred, as a dynamic of tensions and is not more than an efficient ingredient for the transportation of the public (and of the author). The scenic space eliminates the divine sort of transcendence in order to set up another form of transcendence : the one of the theater in itself that is the altar on which the author is sacrified and sublimated. The questions which this work attemps to respond to are the following : how to transform the religious sacred into an artistic sacred through Performing Arts and how do two authors of different religious confessions proceed at this ? Do there exist topoi (commonplaces) of this passage from the out of scenic to the scenic when you touch the domain of the sacred (historic study of the medieval "mysteries" and parallels with the tradition of the Purim Spiel) ? If it is the case, which are symbols of it and how do they become manifest in the dramatic "material" (scenery, costumes, accessories,...) ? Finally, is there a word of the Sacred that is more appropriate to the out-of-time of theSpiritual or can the Logos be translated into a daily prose, which, by being transformed within its everyday nature, becomes poetic in the 20th century ?
2

André Breton et Mircea Eliade : espaces du non-dit : schémas communs au surréalisme et à l'anthropologie religieuse Andre Breton et Mircea Eliade : spaces ot the untold : common patterns in surrealism and religious anthropology

Hulpoi, Claudia simona 18 December 2010 (has links)
Le dialogue entre André Breton et Mircea Eliade est sans doute peu commun. Pourtant, les deux hommes se sont rencontrés en 1948, le Journal éliadien en témoigne, ses Mémoires et son Épreuve du labyrinthe aussi. Leur conversation, qui « glisse » à l‟hermétisme et aux techniques occultes, semble avoir été passionnante. En plus, les allusions au surréalisme deviennent, après 1948, assez fréquentes dans l‟oeuvre d‟Eliade. La structure de cette thèse est imprimée par les jalons de leur rencontre réelle. D‟abord, le dialogue entre le Poète et le Savant est symbolique de la situation épistémologique d‟une époque qui, par son ouverture au mystère, fait le passage du positivisme du XIXe siècle au paradigme postmoderne. Le premier chapitre, Anthropologie religieuse et surréalisme : science et vérité, essaie de surprendre les signes de ce passage chez les deux auteurs. Spécialistes du sacré au XXe siècle s‟arrête ensuite sur les diverses codifications de ce « mystère », dans la mesure où elles ont nourri, par le biais des lectures communes, les conceptions des deux personnalités. L‟ésotérisme de René Guénon et la psychanalyse de Sigmund Freud sont les principaux points de repère dans la tentative de définir les positions idéologiques adoptées par Breton et Eliade afin de s‟orienter dans le territoire d‟inconnu qui s‟offrait alors à la perception moderne. Enfin, Schémas sotériologiques se veut une incursion plus poussée dans les espaces du non-dit de cette conversation : le chamanisme, le yoga et l‟alchimie étudiés par Eliade y sont tour à tour mis en rapport avec des éléments théoriques et techniques que le surréalisme semble avoir transposés dans le registre inédit de son art. The dialogue between André Breton and Mircea Eliade is certainly unusual. However, as Eliade‟s Diary, Autobiography and Trial of the labyrinth testify, the two men met in 1948. Their conversation, which “slips” towards hermetism and occult techniques, seems to have been captivating. Moreover, after 1948 the allusions to the surrealism become quite frequent in Eliade‟s work. The structure of this thesis follows the landmarks of their actual encounter. Firstly, the dialogue between the Poet and the Scientist is symbolic for the epistemological situation of a period that, by its opening to mystery, makes the shift from the positivism of the XIXth century to postmodernism. The first chapter, Religious anthropology and surrealism: science and truth, tries to trace the signs of this change in the conceptions of the two authors. Specialists of the sacred in the XXth century focuses on the encodings of this “mystery”, insofar as they nourished, by means of similar readings, the works of the two personalities. René Guénon‟s esoterism and Sigmund Freud „s psychoanalysis serve as reference points in the attempt to define the ideological positions adopted by Breton and Eliade on the territory of the unknown which was then offered to the modern perception. Soteriological patterns are intended as a deeper incursion into the blanks of this conversation: the shamanism, the yoga and the alchemy studied by Eliade are in turn related to the theoretical and technical elements that the surrealism seems to have transposed in the distinctive language of its art.
3

L'expérience du sacré ou la communion avec la nature dans l'oeuvre d'Albert Camus

Roy, Julie 2013 (has links)
Même si Albert Camus se révèle un écrivain bien ancré dans la modernité de son époque, « il y a [aussi] chez [lui] des passages qui semblent ouvrir la porte vers un autre univers, comme si la modernité des thèmes et de la facture [n'était) qu'un mince vernis qui cache une conception du monde autrement archaïque. » Cet envers de l'écriture camusienne fascine et mérite d'être approfondi; c'est pourquoi nous désirons ouvrir cette autre porte donnant accès à un aspect peu connu et peu analysé chez Camus : l'expérience du sacré, qui remonte aux origines du monde et s'incarne à travers la relation primordiale qu'entretenait l'humain avec la nature. Dès les premières lectures (de L'envers et l'endroit et de Noces) et tout au long du parcours des écrits camusiens, cette intuition a persisté. À l'origine, impossible de la nommer, mais au fil des recherches, un mot paraissait matérialiser ce thème, cette émotion qui traversait l'oeuvre camusienne : le sacré. De plus, le sacré ne fait pas que parcourir les textes de Camus, il en est aussi littéralement la base, enracinée et presque invisible au premier coup d'œil. Cette idée du sacré chez Camus mérite donc toute notre attention, non seulement parce qu'elle est inordinaire -ce n'est pas le premier mot qui vient à l'esprit quand on songe à Camus (on penserait davantage à l'absurde ou à la révolte, par exemple)-, mais également parce que le déploiement du sacré dans ses textes nous semble profondément touchant…
4

La costruzione dello spazio del sacro cattolico nel XXI secolo, in Italia e Francia : tra tradizione e futuro, attrattività e repulsione : I progetti delle chiese dopo il Grande Giubileo : gli esempi di Roma e Parigi The construction of sacred space in the 21st century, in Italy and France : between tradition and future, attraction and repulsion : Church projects after the Great Jubilee : the examples of Rome and Paris La construction de l'espace du sacré au XXIème siècle, en Italie et en France : entre tradition et anticipation, attractivité et répulsion : Les projets des églises après le Grand Jubilée : les exemples de Rome et de Paris

Marcuccetti, Andrea 22 November 2012 (has links)
Quelles sont les problématiques posées par l’édification d’une église du troisième millénaire en milieu urbain? Quels sont, actuellement, les lieux de culte - plus ou moins visibles - capables d’attirer fidèles, habitants mais aussi visiteurs ou migrants en transit? Quel type de conflits la construction d’une église, ou plus généralement d’un espace du sacré, peut-elle engendrer dans un quartier et quelles pourraient être les conditions pour les éviter ? Dans certains cas, les lieux de culte contribuent à renforcer le sentiment d’appartenance et/ou d’identité ; ils sont des points de repère dans la ville qui dépassent l’échelle de leur communauté, s’ouvrant aussi à d’autres confessions. Ils participent de la vie urbaine à travers de multiples événements que l’on peut qualifier de culturels. Cette thèse interroge la notion de sacré, aussi bien du point de vue spatial, par l’analyse des églises construites à Rome et à Paris, après le « Grand Jubilé » (entre 2000 et 2010), que du point de vue des représentations individuelles et collectives. Entre tradition et anticipation, attractivité et répulsion et au–delà de la dimension symbolique (brand) de l’édifice cultuel, la thèse pose la question du processus qui conduit à la construction d’un espace autant réel que virtuel. Elle met en évidence, par la comparaison avec la France, les enjeux sous-jacents, les moments où des dysfonctionnements ou des blocages apparaissent mais aussi la manière dont on peut dépasser une vision monofonctionnelle et restrictive du lieu de culte, au profit de démarches partenariales permettant une plus large appropriation de ces espaces, et ce à une époque où les églises se vident de plus en plus. Which are the issues posed for the construction of a church in the urban fabric of the third millennium? Which are, currently, the places of worship -more or less visible- capable of attracting the faithful,the inhabitants but also migrants or visitors in transit?What kind of conflicts can the construction of a church, or more generally of a sacred space,create in a neighborhood and which could be the conditions to avoid it?In some cases, places of worship contribute to reinforce the feeling of belonging and/or identity,they are also points of orientation in the cities,which exceeds the scale of their communities,opening up to other confessions,also.They participate in urban life through many events that we can qualify within culture.This paper interrogates the notion of sacred space from the spatial point of view,through the analysis of the churches built in Rome and Paris,after the Great Jubilee,but also from the standpoint of individual and collective representations.Between tradition and future,attractiveness and repulsion,beyond the symbolic dimension (brand) of the sacred building, the thesis places the question of methodological processes that lead to the construction of a space both real and virtual.Final argument,the comparison between the Italian and French experiences can help to identify the differences between the two systems,the issues of a technical and sociological nature,in order to identify the manner in which we can overcome the monofunctional and restrictive use of the worship site,in favor of multi-functional uses,both internal and aggregated,which allow a wider ownership of these spaces,in an era where the churches are,gradually, more and more empty.
5

Le sacré dans trois romans de Victor-Lévy Beaulieu

Rouleau, Caroline 1999 (has links) (PDF)
No description available.
6

L'expérience du sacré pouvant être vécue dans le cadre d'un travail de création et d'interprétation en danse

Marengo, Izabella 2007 (has links) (PDF)
Le but de ce mémoire-création est d'explorer la possibilité que certains éléments et concepts puissent susciter l'émergence d'une expérience du sacré à l'intérieur d'un travail chorégraphique. Cela amène à s'interroger sur la subsistance du sacré en Occident en ce début de 21 e siècle; d'autre part, il faut voir si la danse possède un potentiel pour l'expérimentation de ce dit sacré. Dans un premier temps, cette recherche-création présente les définitions du sacré occidental contemporain de différents auteurs québécois et européens. Ensuite, elle se penche sur différents types de danse se reliant à une certaine expérience du sacré: Bharatanatyam, danse des Derviches, danses bouddhistes tibétaines, certains styles occidentaux. Finalement, cette recherche-création raconte le processus de création et de présentation d'une oeuvre chorégraphique en lien avec la réflexion théorique avancée. Ce mémoire-création tente donc d'apporter des pistes de réponses aux interrogations suivantes: le sacré existe-t-il toujours aujourd' hui? Sous quelles formes se manifeste-t-il? Peut-il se vivre par le biais de la danse? Cette réflexion emprunte une approche heuristique à caractère ethnographique et autoethnographique : analyse et mise en lien de différents auteurs, observations participantes et non participantes, processus de création et présentation chorégraphique. Il sera possible ici de constater que l'expérience du sacré aujourd'hui en Occident se manifeste de différentes façons, sans aucune forme unanime et que la danse peut comporter quelques éléments favorisant l'émergence d'une expérience du sacré, sans qu'il y ait une formule unique. L'expérience du sacré dans le mondé occidental est un phénomène plutôt individuel et demande, pour être vécue, une présence totale de la part de la personne. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Danse, Expérience du sacré, Occident, Sacré, 21e siècle.
7

Image-totem et rituel séducteur : une exploration au coeur du néo-totémisme

Castillo Marín Rendón, Fabiola 2007 (has links)
Mémoire numérisé par la Direction des bibliothèques de l'Université de Montréal.
8

Interculturalité et intertextualité dans l’œuvre littéraire d’Ousmane Moussa Diagana Intercultality and Intertextuality in Ousmane Moussa Diagana

Kebe, Hassane 5 October 2012 (has links)
Située dans une zone charnière de l’Afrique et du Maghreb, le contact avec l’Occident, la littérature mauritanienne de deux expressions a été fortement influencée par « le bruit des autres ».L’œuvre littéraire d’Ousmane Moussa Diagana s’inscrit dans cette tradition séculaire, que nous avons intitulée « Interculturalité et Intertextualité ». Une écriture nomade qui s’est inspirée de l’itinéraire de formation et de contact de son auteur dans le temps et dans l’espace. En effet, l’odyssée des concepts trouve une toute autre définition et d’application dans les différents textes qui ont fait l’objet de notre étude.La tradition orale mise à mal par la rencontre choc avec d’autres cultures connait un regain d’intérêt dans cette œuvre qui a tenté de dépoussiérer les antiquités mauritaniennes avec un regard moderne, introspectif et constructif.Les textes d’Ousmane s’approprient de l’histoire, du mythe, de la tradition pour fonder une poétique de la relation ou de la médiation. C’est pourquoi avec les récurrences thématiques qui sillonnent l’œuvre on n’est tenté de réconcilier aujourd’hui interculturalité et intertextualité. C’est-à-dire qu’aucune frontière ne les sépare. Elles sont désormais confondues au sens ousmanien. Located in a very important zone between Africa, Maghreb and Europe, the Mauritanian literature has been influenced by « le bruit des autres »Ousmane Moussa Diagana’s work is part of this tradition that we call “Interculturalité et Intertextaulité”. His writing is essentially based on his education on the one hand and on his relationship with his environment on the other hand.In fact the mix of concepts finds its definition in different texts that constitute the main goal of our studyThe oral tradition faced to the meeting of different cultures knows a new revival in this book trying to highlight the Mauritanian antiquity with a modern regard.Ousman’s texts take charge history, mythology, tradition in order to build a poetic of relation and mediation. That’s why with thematic recurrence in this work, we try to reconcile interculturality with intertextuality. This means there is no limit between these two concepts. According to Ousman both are closely mixed up.
9

Le féminin et le sacré dans l'oeuvre en prose d'Anne Hébert

Fonteneau, Anne 2001 (has links) (PDF)
No description available.
10

Le corps pensant, ou, Le parcours d'une essayiste : connaissances encyclopédiques et subjectivité dans Pèlerinage à Tinker Creek de Annie Dillard

Fournelle, Liliane 2008 (has links) (PDF)
Peu à peu, depuis Descartes et Newton, la croyance laisse place au rationnel qui n'arrive toutefois pas à s'imposer dans l'esprit humain. Le présent mémoire tend à démontrer que, sans pervertir l'esprit scientifique, Annie Dillard, avec Pèlerinage à Tinker Creek, remet en dialogue le sacré et la science. Rattachée à la tradition des « American nature writers », Dillard adopte le genre essayistique pivotant autour d'une subjectivité centrale et centralisante. Dans cette double perspective, essai et subjectivité, nous suivons à la fois une narratrice en quête de connaissances sur le territoire circonscrit de la vallée de la rivière Tinker et l'auteure sur celui de l'essai. À travers ces déambulations, c'est également l'humain, dans son rapport au monde avec ses sens et son intellect en continuels ajustements, qui est étudié. S'il occupe, grâce à sa conscience, une place privilégiée parmi les espèces vivantes, le contact direct et immédiat avec la nature lui demeure interdit. La quête mystique, dont la narratrice fait l'expérience en s'abandonnant au présent et à ce qui l'entoure, tend cependant à replacer l'humain au coeur du vivant. Au-delà de ce temps toujours neuf, la parole, puisqu'elle n'est pas soumise à la linéarité temporelle, constitue l'ultime stratégie au problème du temps et de la mort qui lui est inévitablement rattachée. Invitant le lecteur à prendre part au pèlerinage afin qu'il change son regard sur le monde, le texte de Dillard a donné lieu, dans une perspective urbaine et environnementale, à un court essai (présenté au quatrième chapitre de ce mémoire) lui faisant écho. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Sacré, Science, Essai, Subjectivité, Humain, Connaissances, Mystique, Mort.

Page generated in 0.0303 seconds