• Refine Query
  • Source
  • Publication year
  • to
  • Language
  • 44
  • 26
  • 4
  • 3
  • 3
  • 1
  • 1
  • Tagged with
  • 87
  • 31
  • 16
  • 15
  • 15
  • 13
  • 12
  • 12
  • 11
  • 11
  • 11
  • 11
  • 10
  • 10
  • 9
  • About
  • The Global ETD Search service is a free service for researchers to find electronic theses and dissertations. This service is provided by the Networked Digital Library of Theses and Dissertations.
    Our metadata is collected from universities around the world. If you manage a university/consortium/country archive and want to be added, details can be found on the NDLTD website.
31

Cerbère au temps des " bio-maîtres " : la biométrie, servante-maîtresse d'une nouvelle ère biopolitique ? Le cas du programme US-VISIT

Woodtli, Patrick F. 06 1900 (has links)
Mémoire numérisé par la Division de la gestion de documents et des archives de l'Université de Montréal
32

Au croisement des pensées de Hannah Arendt et de Michel Foucault sur le social, le biopouvoir et la gouvernementalité

St-Pierre, Émilie January 2008 (has links) (PDF)
Le présent mémoire effectue une lecture critique du libéralisme au croisement des pensées de Hannah Arendt et de Michel Foucault sur les concepts de l'avènement du social, du biopouvoir et de la gouvernementalité. En misant sur la complémentarité des analyses arendtienne et foucaldienne, cet essai cherche à démontrer que le libéralisme est à l'origine du recul de la politique qui caractérise nos sociétés occidentales modernes. Ce mémoire traite de la valorisation moderne de la vie pensée comme une forme d'instrumentalisation de l'être humain pour le développement économique; il traite de l'importance accordée à la sécurité comme étant la manifestation d'une logique de «défense de la société» qui vise le déploiement du libéralisme, la société étant le corrélat du libéralisme. En lien avec ces sujets, il traite de la politique moderne pensée selon le registre de l'administration; il s'intéresse à la vision arendtienne et foucaldienne qui présente le libéralisme comme une domination de l'économie sur la politique. En posant le primat de l'agir politique comme a priori tel que le conçoit Hannah Arendt, cet essai conclut que le libéralisme est impolitique parce qu'il renforce l'autorégulation et le contrôle des individus dans une logique de domination économique qui mine l'agir politique el la liberté politique. Par l'individualisme, l'autonomie el l'autorégulation qu'il demande pour fonctionner, il engendre un repli sur soi et favorise la perte d'un monde commun, rapprochant nos sociétés des sociétés de masse amorphes et apolitiques décriées par Arendt parce qu'elles préparent le sol au totalitarisme. Le présent mémoire est un essai en théorie politique qui jongle aux abords des conceptions du pouvoir, de la politique, de l'économie et du social telles que pensées par Hannah Arendt et Michel Foucault. Il s'inscrit à l'intérieur des limites «spatiales» et «temporelles» de la pensée politique occidentale et de la modernité. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Avènement du social, Biopouvoir, Gouvernementalilé, Libéralisme, Impolitique.
33

Sécurité et développement dans la politique de coopération internationale : une approche biopolitique : le cas du Canada en Haïti (1994-2008)

Deschambault, Joëlle January 2009 (has links) (PDF)
Ce mémoire questionne l'intégration croissante de l'aide au développement international au sein du paradigme sécuritaire de la gouvernance mondiale. Ce paradigme est en formation depuis la fin de la guerre froide et se consolide suite aux évènements du 11 septembre 2001. Le domaine de la coopération internationale se voit graduellement intégré au sein des préoccupations sécuritaires, ce qui a comme conséquence d'en transformer considérablement les modalités et la finalité et d'influer sur les relations de pouvoir entre le Nord et le Sud. Ce mémoire tente premièrement de démontrer que ce nouveau paradigme sécuritaire se base sur les concepts de la sécurité humaine et de l'État fragile et que l'articulation entre ces deux concepts permet l'exercice d'une gouvernementalité biopolitique dans les relations de coopération internationale. Lorsque l'aide au développement est utilisée par les bailleurs de fonds au sein de leurs stratégies de sécurité comme un instrument favorisant la stabilisation des États « fragiles» et la régulation de leurs populations, elle prend alors les contours d'une technologie biopolitique. Cette affirmation est ensuite mise à l'épreuve grâce à l'analyse de la politique de coopération du Canada en Haïti, la rationalisation et l'opérationnalisation de son aide au développement sur une période de 15 ans débutant en 1994. Cet examen a permis de déterminer que l'intervention multidimensionnelle dans les États fragiles à travers laquelle l'APD est appelée à jouer un rôle important repose en fait sur une multiplicité d'objectifs. Cependant, plusieurs d'entre eux répondent effectivement à des préoccupations sécuritaires exprimées par les États interventionnistes, dont fait partie le Canada et témoignent d'un glissement sécuritaire dans le discours et la pratique de la coopération. ______________________________________________________________________________ MOTS-CLÉS DE L’AUTEUR : Coopération internationale, Développement, Sécurité, Biopolitique, Sécurité humaine, État fragile, Canada, Haïti.
34

Biopolitique, gouvernement et libéralisme chez le dernier Foucault

Gauthier, Félix 09 1900 (has links)
Michel Foucault est reconnu principalement pour sa contribution au problème du pouvoir. Ses recherches en philosophie politique, à l’inverse, ont bénéficié d’une attention mineure. Ce mémoire vise à rendre compte du caractère spécifique du pouvoir politique moderne à partir de sa première grande technologie : la biopolitique. Après avoir retracé l’émergence du biopouvoir présentée dans La volonté de savoir, nous défendrons l’idée selon laquelle le pouvoir sur la vie, en devenant un enjeu politique de première importance, constitue l’un des fondements du libéralisme classique. Parce que la biopolitique est inhérente à l’essor du capitalisme, nous la distinguerons ensuite positivement du pouvoir économique théorisé par Marx dans les Manusrits de 1844 et le Capital. Notre objectif est de montrer que le libéralisme n’est pas réductible au marché et que la biopolitique, au contraire, autorise des changements positifs sur l’ensemble d’une population. Finalement, nous montrerons que le libéralisme apparaît comme une théorie du gouvernement qui devance, en plus de la lecture économiste de Marx, l’interprétation morale qui lui est traditionnellement associée. / Michel Foucault is mostly known for his contribution to the problem of power. His research in political philosophy, on the other hand, has received little attention. This master’s thesis aims to give an account of the modern political power starting with its first great technological form: biopolitics. Giving the initial account of biopower presented in La volonté de savoir, I defend the idea that the power over life, on the rise as a very important political question, must also be seen as a foundation of classical liberalism. Even if biopolitics is constitutive of the birth of capitalism, we will show that it nonetheless differs from the economic power as theorised by Marx in the 1844 Manuscripts and Capital. Our goal is to show that liberalism cannot be reduced to economics and that biopolitics allows for positive transformation. Finally, we will show that liberalism appears as a theory of government that exceeds, on Marx’s economist reading, the moral interpretation that it is traditionally associated with.
35

[en] FROM THE TRIP TO THE BOOK: ERRATIC NARRATIVES AND POETIC ERRANTRIES (OR: A SENTENCE OF LIFE OR DEATH) / [pt] DA VIAGEM AO LIVRO: NARRATIVAS ERRÁTICAS E ERRÂNCIAS POÉTICAS (OU: UMA SENTENÇA DE VIDA OU DE MORTE)

MARIA HELENA MALTA REZENDE 16 May 2017 (has links)
[pt] Esta dissertação investiga representações de identidade cultural e de condições coloniais e pós-coloniais, encontradas em parte da produção literária portuguesa e africana, sobretudo na primeira década do século XXI. Centrada em autores para os quais a viagem é o livro (PIGLIA, 2010) e a errância, um procedimento de escrita, o trabalho analisa narrativas de Ruy Duarte de Carvalho (Desmedida: Luanda - São Paulo - São Francisco e volta, 2006), José Eduardo Agualusa (Teoria geral do esquecimento, 2012, e Fronteiras perdidas, 1998), Dulce Maria Cardoso (O retorno, 2012) e António Lobo Antunes (Os cus de Judas, 1979). Quando confrontados, tais livros mostram que, de um modo ou de outro, brotaram da passagem de uma voz narrativa por um conjunto de paisagens significativas, levando à constatação de que o escritor contemporâneo do universo lusófono utiliza suas ferramentas, entre outros objetivos, para espreitar, revelar e questionar realidades e poderes que, inevitavelmente, conduzem a importantes reflexões culturais, sociais e políticas. / [en] This dissertation examines representations of cultural identities and of colonial and postcolonial conditions, found in part of the Portuguese and African literary works, especially in the first decade of the 21st century. Focused in authors for whom the trip is the book (PIGLIA, 2010) and the errantry is the writing procedure, the work analyzes narratives by Ruy Duarte de Carvalho (Desmedida: Luanda - São Paulo - São Francisco e volta, 2006), José Eduardo Agualusa (Teoria geral do esquecimento, 2012, and Fronteiras perdidas, 1998), Dulce Maria Cardoso (O retorno, 2012) e António Lobo Antunes (Os cus de Judas, 1979). When confronted, these books pointed to the fact that they have risen, no matter how, from the passage of a narrative voice through a collective of significant landscapes, which lead us to the conclusion that the contemporary writer originating in the universe of portuguese language uses his tools, among other targets, to observe, reveal and challenge realities and powers that, inevitably, leads to important cultural, social and political reflections.
36

Nutri??o social no Brasil: [mais] uma estrat?gia biopol?tica?

Pedroza, Rejane Guedes 06 May 2010 (has links)
Made available in DSpace on 2014-12-17T14:19:55Z (GMT). No. of bitstreams: 1 RejaneGP_DISSERT.pdf: 1622402 bytes, checksum: 1865a4bb736d84cee9c2073b690bfde8 (MD5) Previous issue date: 2010-05-06 / Inspir?s par la ? m?thode ? artisanat intellectuel propose par le sociologue Wright Mills, notre ?tude porte sur la formation du champ de pratiques discursives et non discursives (Michel Foucault) de la nutrition sociale dans le contexte de la soci?t? br?silienne dans lequel s ins?re le champ de la sant?. Le travail empirique s ?puise sur une source de documents normatifs de ce champ et s oriente ? v?rifier et ? comprendre comment le praticien de la nutrition ?merge dans le sc?nario des pratiques de la sant? au Br?sil ? partir du milieux du 20?me si?cle, tout en construisant son ? regime de v?rit? ? fond? dans des processus biopolitiques du champ de la m?decine sociale. Nous avons reli? deux ph?nom?nes: a) l ?mergeance du champ biom?dical de la nutrition comme une instance biopolitique, en approchant cette formation ? l'histoire de la m?decine sociale, depuis ses d?buts europ?ens jusqu'au contexte br?silien ; b) les pratiques discursives et non discursives du champ de la nutrition lequel est compris dans le Sistema ?nico de Sa?de (SUS - Syst?me Unique de Sant?) br?silien. La d?marche de recherche comprend l'?laboration et analyse d'une archive compos?e de publications qui contiennent l'Histoire du praticien de la nutrition au Br?sil et des publications officielles disponibles dans le site web ? Pol?tica Nacional de Alimenta??o e Nutri??o ? (Politique Nationale d'Alimentation et de Nutrition) lesquelles sont consid?r?es comme des guides d actions des praticiens de la nutrition sociale dans le Sistema ?nico de Sa?de (SUS). Le concept de biopouvoir, d?crit par Michel Foucault entre 1974 et 1979, et la notion de biopolitique, dans son sens r?interpr?t? et mis ? jour par Giorgio Agamben, Ant?nio Negri et Michael Hardt, ont fourni le support th?orique de cette recherche / Inspirados pelo m?thodo do artesanato intelectual proposto pelo soci?logo Wright Mills, estudamos a forma??o do campo de pr?ticas discursivas e n?o-discursivas (Michel Foucault) da nutri??o social no ?mbito do setor sa?de brasileiro. A pesquisa de car?ter documental intencionou verificar e compreender como o nutricionista emerge no cen?rio das pr?ticas em sa?de do Brasil, a partir de meados do s?culo XX, construindo seu regime de verdades com base em processos biopol?ticos do campo da medicina. Para tanto, conectamos dois fen?menos: a) o surgimento do campo biom?dico da nutri??o como uma inst?ncia biopol?tica, aproximando a forma??o deste campo com a hist?ria da medicina social, desde seus prim?rdios europeus at? o contexto brasileiro; b) as pr?ticas discursivas e n?o-discursivas do campo da nutri??o que abrangem diretamente a nutri??o social no Sistema ?nico de Sa?de (SUS) brasileiro. A estrat?gia da pesquisa constituiu-se na elabora??o e an?lise de um arquivo composto por publica??es que tratam da hist?ria do nutricionista no Brasil e por publica??es oficiais no site da Pol?tica Nacional de Alimenta??o e Nutri??o que s?o tidas como norteadoras das a??es dos nutricionistas sociais no Sistema ?nico de Sa?de (SUS). O conceito de biopoder descrito por Michel Foucault entre os anos de 1974 a 1979 e a no??o de biopol?tica no sentido reinterpretados e atualizados por Giorgio Agamben, Ant?nio Negri e Michael Hardt constitu?ram-se em suportes te?ricos adicionais ? pesquisa
37

Cerbère au temps des " bio-maîtres " : la biométrie, servante-maîtresse d'une nouvelle ère biopolitique ? Le cas du programme US-VISIT

Woodtli, Patrick F. 06 1900 (has links)
Mémoire numérisé par la Division de la gestion de documents et des archives de l'Université de Montréal.
38

Corps, genre et nouvelles technologies biomédicales : reconfigurations antinaturalistes au sein des théories féministes

Grino, Claire January 2016 (has links)
La matérialité biologique du corps humain est devenue l'objet d'interventions inédites au moyen de nouvelles technologies biomédicales, comme la procréation médicalement assistée, les tests génétiques, la contraception hormonale. Cette thèse part des difficultés inhérentes à une approche antinaturaliste pour aborder la dimension biologique des corps sexués. “On ne naît pas femme, on le devient” : mais qu'en est-il des corps ? Les technologies biomédicales investissent la chair selon des modalités qui échappent aux grilles d'analyses matérialiste et butlérienne. Faut-il y voir une réfutation du constructivisme, la revanche d'un socle biologique – hormonal, génétique, moléculaire – primant sur les effets anatomiques de la socialisation, comme le suggèrent les partisan·e·s d'un material turn féministe ? À partir d'une analyse de l'évolution de la notion de nature, définie comme "vie elle-même" depuis la révolution moléculaire de la biologie, cette thèse propose une autre interprétation, en définissant les technologies biomédicales comme des technologies de pouvoir relevant d’une biopolitique moléculaire de genre. Sans infirmer la perspective constructiviste, ces médiations sociales originales (adossées au nouveau paradigme épistémique) permettent de comprendre comment les frontières et limites du genre sont déplacées, tout en produisant des identités, des expériences et des subjectivités genrées inédites. En dégageant les coordonnées d'un véritable dispositif biomédical, notre étude comparative entre techniques disciplinaires et biopolitique moléculaire de genre plaide pour une critique antinaturaliste renouvelée, s’articulant à une critique de la technique qui permette d'inventer collectivement des moyens pour se réapproprier démocratiquement les technologies biomédicales. / The biological materiality of the human body has become an object of unprecedented interventions through “new biomedical technologies” as medically assisted procreation, genetic tests, or hormonal contraception. This thesis interrogates the difficulties inherent to anti-naturalist approaches in order to address the biological dimension of sexed bodies. “One is not born a woman, one becomes one”, but is this also true for the body? The analytical frames of materialist or deconstructivist feminism cannot cease the modalities through which biomedical technologies invest the flesh. Do biomedical technologies make constructivist approaches obsolete through the revenge of a biological – hormonal, genetic, molecular – ground that tops the anatomical effects of socialization? Partisans of a feminist “material turn” seem to think so. After analyzing how the molecular biology revolution changes the very concept of nature in defining it as “life itself”, I offer an alternative interpretation by defining biomedical technologies as technologies of power that stem from a molecular biopolitics of gender. Instead of overturning constructivist perspectives, these new social mediations (residing on a new epistemic paradigm) help understanding a shift in what has been seen as the limits of gender. This shift creates unprecedented identities, experiences and subjectivities of gender. In exposing the coordinates of the biomedical apparatus, this comparative study between disciplinary techniques and molecular biopolitics of gender pleads for a renewed anti-naturalist critique that takes the form of a critique of technology in order to allow for a collective appropriation of biomedical technologies.
39

Des corps chauds dans la guerre froide : pouvoir, intimité et résistance dans le cinéma polonais (1968-1989) : une mémoire bio-cinématographique en Europe centrale ? / Warm bodies within the cold war : power, intimacy and resistance in Polish cinema (1968-1989) : a bio-cinematic memory in Central Europe ?

Lericq, Mathieu 07 December 2018 (has links)
Ce travail doctoral a pour enjeu théorique d'étudier la valeur acquise par les formes intimes de résistance dans les films polonais produits entre 1968 et 1989, à l’appui d’un panorama transversal d’œuvres connues ou inconnues. Si, comme l’écrit le philosophe polonais Leszek Kołakowski en 1977, « les liens familiaux, affectifs et sexuels résistent obstinément à l’emprise du pouvoir », comment le cinéma polonais a-t-il montré des corps qui aiment, pensent et rêvent malgré tout, figurant par leur présence à l’écran un rapport de force violent entretenu par la société civile avec l’État ? Déplaçant le concept de « biopolitique » (Michel Foucault) dans le contexte de la Pologne populaire, il s’agit de comprendre comment émerge une esthétique du désarroi visant à approfondir l’exploration poétique des gestes, des états (psycho)somatiques, des réactions corporelles et des sexualités. L’enjeu esthétique central cache un sous-enjeu mémoriel propre à l’Europe centrale et balkanique : qu’est-ce qu’à rebours les corps filmés font-ils à la mémoire du communisme ? Constituant le défi théorique de cette thèse, ce renversement que nous proposons de qualifier de mémoire bio-cinématographique, contribuera à éclairer la relation complexe induite par l’esthétique cinématographique avec l’altérité. / The theoretical challenge of this PhD consists on studying the value acquired by the intimate forms of resistance in Polish films produced between 1968 and 1989 in support of a transversal panorama of known or unknown filmic works. If, as the Polish philosopher Leszek Kołakowski wrote in 1977, “family, affective and sexual relations stubbornly resist the grip of communist power”, how did Polish cinema show bodies that loved, thought and dreamt despite everything, pointing, through their presence on-screen, to a power relationship that confronted civil society with the communist state? Extrapolating the concept of “biopolitics” (M. Foucault) to the context of Communist Poland, our study aims to understand how an aesthetic of disarray emerged in order to delve deeper into the poetic depiction of gestures, (psycho)somatic states, bodily reactions and sexualities. This multi-layered aesthetic issue conceals a crucial subtopic concerning memory which is specific to Central and Balkan Europe: what impact do filmed bodies have on the memory of communism? Discussing these themes, comprised in what we propose to designate as a bio-cinematic memory, seems to be relevant to shed some light on the complex experiences offered by Polish cinema towards otherness.
40

La vie dénudée à l'épreuve du paysage ˸ une analyse des films érotiques et révolutionnaires de Kôji Wakamatsu et Masao Adachi / When bare life confronts landscapes ˸ an analysis of Wakamatsu Kôji and Masao Adachi’s erotic and revolutionary films

Paradis-Barrère, Hugo 29 November 2018 (has links)
Au Japon, les années 1960 ouvrent une période de contestation politique et artistique. Dans un contexte de déclin des studios traditionnels, les films mettant l’accent sur des faits divers violents se développent en parallèle du Pinku Eiga, genre érotique. Des cinéastes comme Kôji Wakamatsu et Masao Adachi émergent, et avec eux des films où se mêlent nudité et velléités révolutionnaires, témoignant tant d’une interrogation proprement érotique des corps que d’une remise en question virulente de la société contemporaine. Le crime, la déviation deviennent autant de canaux de contestation, tandis que l’érotisme déploie un contre-récit des relations humaines. En écho à ce questionnement, les films de la fûkeiron, la « théorie du paysage », interrogent le devenir des individus confrontés aux paysages du monde moderne. Aux corps surreprésentés du pink font face des corps absents, évacués du visible comme de l’Histoire officielle. Criminels, révolutionnaires ou nymphomanes, autant de vies dénudées qui échappent aux catégories traditionnelles et dont les cinéastes donnent à voir le processus d’émancipation, jusqu’à l’autodestruction parfois. Cet assujettissement visuel et narratif du corps à une organisation qui le dépasse interroge la possibilité d’une énonciation radicalement nouvelle. Dans l’intervalle qui sépare les corps figurants des corps capables d’énonciation, les vies dénudées des vies qualifiées prise dans des logiques utilitaristes, se dessine une dialectique qui interroge la chair comme puissance fondamentale de l’image, seule à même de faire se fissurer les paysages trop lisses de la modernité. / In Japan, the 1960s open an era of political and artistic protests. The decline of traditional film studios is followed by the development of violent genre movies and pinku eiga (erotic films). New filmmakers like Kôji Wakamatsu and Masao Adachi emerge, shooting films in which nudity echoes a constant thirst for revolution, both questioning the erotic nature of bodies and criticizing the contemporary society. Crime and deviation become a new way of protesting, while eroticism allows for a counter-narrative of human relationships. Echoing this interrogation, films of the fûkeiron, the “landscape theory”, address the question of the future of individuals confronted with the landscapes of the modern world. Overexposed bodies from pink cinema are now confronted with bodies that are absent, expelled from both the visible world and the official history. Criminals, revolutionaries, nymphomaniacs, all those bare lives elude the traditional classification and show a new way toward emancipation, sometimes leading to their self-destruction. This visual and narrative subjugation of the body under an organization that exceeds him questions the possibility of a radically new narrative. In the interval that separates figuration bodies from bodies capable of their own narrative, bare lives from qualified lives that are the byproduct of a rationalized system, a dialectic emerges that question flesh as a fundamental potential of images, a potential that might be the only one capable of breaking apart the way too smooth landscapes of modernity.

Page generated in 0.0462 seconds